Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'or est au plus haut. Voici comment et pourquoi investir dans cet actif pas comme les autres

L'or est au plus haut. Voici comment et pourquoi investir dans cet actif pas comme les autres
Il existe des lingots d'or de 1kg mais aussi des lingotins au prix plus accessible. © David Gray/Bloomberg via Getty Images

La valeur de l'or a beaucoup progressé au cours des derniers mois. Au point de dépasser les 1 800 dollars l'once et de retrouver ainsi ses plus hauts niveaux, atteints en 2011. Le métal précieux attire fortement les investisseurs en cette période de crise sanitaire et économique. "En ce moment, il est particulièrement intéressant d'avoir de l'or, en raison du contexte macroéconomique, avec des taux d'intérêt faibles voire négatifs", souligne Benjamin Louvet, spécialiste des matières premières au sein de la société de gestion OFI Asset Management.

"Nos ventes ont doublé sur les quatre premiers mois de l'année. Et en particulier depuis qu'il y a un environnement de taux bas, qui rend l'achat d'or très compétitif par rapport aux obligations (dette des entreprises et des Etats, ndlr)", précise de son côté François de Lassus, directeur de la communication de CPoR Devises, établissement sous-traitant l'achat et la vente d'or pour les banques et leurs clients. L'or semble jouer à plein le rôle de valeur refuge qu'on lui attribue souvent. Il rassure les épargnants en temps de crise. "Quand il y a des incertitudes, on va sur les actifs réels comme l'or physique", explique François de Lassus.

Il y a de fortes chances pour que le prix de ce métal précieux continue de grimper, si les banques centrales maintiennent leurs taux bas "et alors que les Etats empruntent massivement de l'argent", ajoute Benjamin Louvet. Encore faut-il savoir comment investir dans l'or et avoir en tête le fonctionnement de ce placement, qui n'est pas sans risque et dont la valeur peut fortement varier à court terme.

Les avantages et inconvénients de ce placement

Contrairement à d'autres placements, l'or n'offre aucun rendement. En comparaison, les actions délivrent des dividendes, les obligations des intérêts (coupon) et un achat immobilier confère des revenus sous la forme d'un loyer. "Mais quand les taux d’intérêts deviennent bas voire négatifs, comme les obligations actuellement qui présentent un taux d'intérêt inférieur à l'inflation, l'or devient mieux que moins que rien", explique Benjamin Louvet.

Surtout, l'or est un bon outil de diversification, dont l'évolution est peu soumise aux fluctuations des autres classes d'actifs, comme les actions. "Il doit être un constituant de base d'un portefeuille. Il affiche une corrélation assez faible avec les autres actifs et permet donc un couple rendement/risque plus performant", assure le gérant d'OFI AM. L'or reste toutefois volatil, même si c'est "la moins volatile des matières premières et qu'il est souvent moins volatil que les devises", précise François de Lassus. "Il a tendance à s'apprécier sur le long terme, comme les actions d'entreprises, même s'il reste en moyenne moins rémunérateur qu'elles dans le temps."

La quantité d'or à posséder dans son portefeuille varie en fonction de la part de risque qu'on est prêt à accepter. "Pour un portefeuille prudent, entre 2% et 6%, pour un profil plus dynamique, entre 5% et 6% d'or", conseille Benjamin Louvet.

À lire aussi — Comment placer votre argent dans le contexte inédit et de forte incertitude de la crise sanitaire

Outre sa dimension "outil de diversification" et son rôle de valeur refuge, dans un contexte de tensions économiques ou géopolitiques, l'or présente aussi l'avantage d'être un placement "extrêmement liquide", assure François de Lassus. "Son prix est connu par tout le monde, on trouvera toujours quelqu'un pour en acheter." Le ticket d'entrée pour l'or est bien mois élevé que pour un achat immobilier, puisque le lingotin d'or de 5 grammes peut s'acquérir au prix de 285 euros par exemple, au 15 juillet 2020, selon CPoR Devises.

De plus, contrairement à une action ou une obligation, l'or ne présente pas de risque de défaut de l'émetteur, comme lorsqu'une entreprise fait faillite.

De l'or physique

Investir dans l'or signifie la plupart du temps acquérir de l'or physique. CPoR Devises, société qui domine le marché de l'or en France, propose 24 produits différents aux acheteurs, de la pièce Napoléon — 20 francs à 300,30 euros au cours de mercredi 15 juillet — au lingot d'or de 1 kg à 52 390 euros, en passant par toute une gamme de lingotins allant de 5 à 500 grammes et d'autres pièces en or comme celles de 20 francs Suisse, de 10 dollars, de 50 pesos ou de 20 Reich Mark par exemple. Toutefois, plus la quantité est faible pour un lingotin, plus le prix au gramme est élevé, souligne Les Echos.

Une mine d'or aux Etats-Unis. La production risque globalement de baisser dans les années à venir si aucun nouveau grand gisement n'est découvert. James St. John/FLickr

Il n'existe plus de cotation officielle du cours de l'or en France. Les prix d'achat et de revente peuvent donc un peu varier selon l'intermédiaire (banque, comptoir, plateforme en ligne). Et des frais de courtage autour de 2% sont généralement prélevés par les opérateurs. Le cours de l'once d'or fixé à Londres, où se trouve le plus gros marché d'échange de ce métal au monde, et les cours des produits commercialisés par CPoR Devises font référence.

Il est notamment possible d'acheter de l'or physique dans toutes les grandes banques. Celles-ci peuvent proposer de s'occuper de la conversation de votre achat, moyennant des droits de garde d'environ 2%, selon François de Lassus. Ce peut être un moyen d'éviter de devoir stocker chez vous, dans un coffre, le métal précieux.

Mais aussi de l'or papier

Outre l'or physique, il existe également l'or papier. Il peut prendre la forme d'un fonds indiciel coté en Bourse, un ETC (Exchange Traded Commodities) investi sur un sous-jacent unique, l'or, afin de répliquer son cours au plus près. Les particuliers peuvent y souscrire via un compte-titre, mais ce type de support reste plutôt réservé aux investisseurs avertis.

L'or est aussi accessible via les assurances vie, qui concentrent la grande majorité de l'épargne financière des ménages. Conformément aux directives européennes, il est alors généralement proposé dans le cadre de fonds diversifiés, "des fonds métaux précieux intégrant aussi de l'argent, du platine et du palladium", précise Benjamin Louvet.

Enfin, il est possible d'investir dans des actions de sociétés minières. C'est toutefois un pari plus risqué, car leur cours est globalement plus volatile que celui de l'or, avec des hausses mais aussi des baisses plus marquées.

Exonération d'impôt après 22 ans

À l'achat, les lingots, lingotins et pièces d'or sont exemptés de TVA. Mais à la revente, les sommes empochées ne sont pas exonérées d'impôt. L'or physique ne bénéficie pas de la flat tax à 30% instaurée par le président Emmanuel Macron, car ce n'est pas une valeur mobilière. Au moment de s'en défaire, deux régimes fiscaux peuvent s'appliquer. Le premier est la taxe forfaitaire sur le produit de la vente — qu'il y ait ou non une plus-value réalisée — dont le taux s'élève à 11,5% au total, en intégrant la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) de 0,5%.

Le deuxième régime pour lequel les investisseurs peuvent opter est celui des plus-values réelles. Un taux de 36,2% s'applique alors uniquement sur la plus-value obtenue, avec une décote de 5% par an à partir de la troisième année de détention. Ce régime a deux avantages : en cas de mois-value, vous ne souffrirez d'aucun impôt, et après 22 ans de détention de votre or, vous serez dans tous les cas totalement exonéré d'impôt. Pour bien pouvoir en bénéficier, il est impératif de pouvoir justifier du prix et de la date d'acquisition, d'où l'intérêt de bien conserver le bulletin d'essai du lingot ou lingotin d'or, précisant notamment son poids et sa valeur.

Pour les pièces d'or, si vous en demandez la livraison plutôt que leur conservation par la banque, vous devez vous assurer qu'elles vous sont bien remises dans un sac sous scellé, permettant de rapidement les identifier et d'établir un lien avec la facture d'acquisition lors de la revente.

À lire aussi — Voici 3 placements sans risque et plus rémunérateurs que le Livret A

Découvrir plus d'articles sur :