Lufthansa attaque en justice un passager simplement parce qu'il n'a pas embarqué

Lufthansa

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a poursuivi en justice un passager après que ce dernier a décidé de ne pas embarquer sur son vol Seattle-Oslo, a rapporté la chaîne de télévision américaine CNN. Le vol en question faisait une escale à Francfort (Allemagne), où le passager a décidé de prendre un autre vol pour aller à Berlin, ce qui signifierait qu'il a eu recours à une pratique connue sous le nom de "ville cachée". L'idée de cette pratique consiste à réserver un vol qui comprend une escale avec l'intention de se rendre à la ville d'escale plutôt qu'à la destination finale. Le but étant de faire des économies. 

Par exemple, un voyageur souhaitant se rendre à Chicago (Etats-Unis) pourrait réserver un vol de New York à Los Angeles faisant escale à Chicago, si ce vol est moins cher que des vols directs à destination de Chicago. Le voyageur restera à Chicago après l'escale, en refusant d'embarquer pour la dernière étape de son voyage. Cette pratique de "ville cachée" agace beaucoup les compagnies aériennes et Lufthansa chercherait à récupérer environ 2385 dollars en dommages et intérêts de la part du passager, qui a violé les conditions d'utilisation de la compagnie aérienne.

Un tribunal de district de Berlin aurait rejeté la plainte en décembre dernier, mais Lufthansa a déclaré à la chaîne américaine CNN qu'elle avait fait appel de cette décision. Lufthansa n'a pas répondu à la demande de commentaires formulée par Business Insider.

En 2014, deux compagnies aériennes United Airlines et son partenaire Orbitz avaient poursuivi en justice le fondateur d'un site qui aidait les voyageurs à trouver des billets d'avions moins coûteux grâce à la pratique de "ville cachée", rapporte Slate.fr. Mais les juges ont finalement donné raison à l'internaute.

Version originale : Mark Matousek/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 21 compagnies aériennes les plus sûres au monde

VIDEO: Ashton Kutcher explique pourquoi il n'a pas tout de suite investi dans Uber et pourquoi il est si facile de sous-estimer une nouvelle idée