• Une nouvelle étude a montré que la lumière bleue pouvait être responsable d'une dégénérescence maculaire, l'une des premières causes de cécité.
  • La lumière bleue altère notre vision en endommageant la rétine de l'œil, disent les chercheurs.
  • L'étude a montré que la lumière bleue transformait une molécule dans nos yeux en un poison qui tue les cellules photo-réceptrices, qui ne se régénèrent pas.
  • Le port de lunettes de soleil spéciales filtrant la lumière bleue pourrait aider, mais les spécialistes ne sont pas certains de leur efficacité.

On le sait — fixer les écrans toute la journée n'est pas une bonne chose pour nous. Cela peut engendrer une fatigue oculaire, parfois appelée "syndrome de vision informatique", et la lumière est si forte qu'elle peut simuler celle du soleil, troubler nos hormones et nous empêcher de ressentir la fatigue.

Et selon une nouvelle étude, publiée le mois dernier dans la revue Scientific Reports, la lumière bleue émise par nos téléphones, tablettes et ordinateurs portables pourrait accroître nos chances de devenir aveugle. Des études précédentes avaient prouvé que la lumière bleue était néfaste, mais les chercheurs de l'Université de Toledo disent qu'elle rend certaines molécules "toxiques". 

L'équipe a montré que la lumière bleue se propageant sur les cellules de nos yeux transformait ces molécules vitales en un poison qui tue les cellules, ce qui peut conduire à une dégénérescence maculaire liée à l'âge, l'une des principales causes de cécité au monde.

"Nous nous exposons continuellement à la lumière bleue, et la cornée de l'œil ainsi que les lentilles ne peuvent la bloquer ou la réfléchir", a dit Ajith Karunarathne, un professeur assistant au département de chimie et de biologie de l'université de Toledo, qui a contribué à l'écriture de cette étude, dans un communiqué de presse.

"Ce n'est pas un secret, la lumière bleue altère notre vision en endommageant la rétine de l'œil", a dit Karunarathne. "Nos expériences expliquent comment cela se produit, et nous espérons que cela conduise à des thérapies qui ralentiraient la dégénérescence maculaire, comme un nouveau genre de collyre."

La dégénérescence maculaire apparaît lorsque les cellules photo-réceptrices contenues dans la rétine meurent. Elles ne se régénèrent pas, donc "lorsqu'elles sont mortes, elles sont mortes pour de bon", a dit Kasun Ratnayake, un doctorant chercheur qui a également contribué à l'étude.

Les cellules photo-réceptrices ont besoin d'une molécule appelée rétinal pour capter la lumière. Mais les chercheurs ont montré que la lumière bleue pouvait conduire le rétinal à s'altérer et tuer les cellules photo-réceptrices en dissolvant certaines de leurs membranes.

L'équipe a ajouté le rétinal aux autres cellules corporelles — comme les cellules cancérigènes, les cellules cardiaques et les neurones — qui meurent lorsqu'elles sont exposées à la lumière bleue. Sans le rétinal, la lumière bleue n'a pas d'effet sur les autres cellules, ont dit les chercheurs. 

"Aucune activité n'est déclenchée avec la lumière verte, jaune ou rouge", a dit Karunarathne. "La toxicité générée par le rétinal avec la lumière bleue est universelle. Elle peut tuer tout type de cellules". 

Les chercheurs se sont également aperçus qu'une molécule dans nos yeux, appelée alpha-tocophérol, un antioxydant naturel, empêchait les cellules affectées de mourir. Mais à mesure que nous vieillissons ou que notre système immunitaire faiblit, nous perdons la capacité de lutter contre ces attaques de rétinal toxique — et c'est là que les dommages apparaissent. 

Karunarathne a suggéré l'usage de lunettes de soleil spéciales qui filtrent les UV et la lumière bleue pour essayer de combattre les effets, mais les experts ne sont pas certains qu'elles soient si efficaces.

Vous pouvez également essayer de limiter l'usage de smartphones et d'ordinateurs portables en cas d'obscurité — quelque chose que vous devriez faire de toute évidence, si vous voulez passer une bonne nuit de sommeil

"Chaque année, plus de 2 millions de nouveaux cas de dégénérescence maculaire liée à l'âge sont rapportés aux États-Unis", a dit Karunarathne, ajoutant: "Nous espérons trouver un moyen de protéger la vision des enfants qui grandissent dans un monde de haute technologie". 

Version originale: Lindsay Dodgson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il n'y a aucune preuve convaincante qui montre que la technologie est aussi addictive que la cocaïne, selon les scientifiques

VIDEO: Cette assiette absorbante rend les plats moins gras