Publicité

L'Union européenne autorise le vaccin d'AstraZeneca

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'Union européenne autorise le vaccin d'AstraZeneca
Une boîte du vaccin AstraZeneca/Oxford dans un centre de vaccination britannique. © Joe Giddens/PA Wire/Bloomberg via Getty Images
Publicité

Et de trois ! Ce vendredi 29 janvier, l'Agence européenne du médicament (EMA) a approuvé le vaccin AstraZeneca/Oxford contre le Covid-19, quelques semaines après avoir autorisé ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna. Cette approbation du vaccin du laboratoire anglo-suédois concerne toutes les personnes de plus de 18 ans — l'agence affirmant qu'il est également adapté aux personnes âgées. "L'EMA a recommandé l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca (...) chez les personnes à partir de 18 ans", a déclaré dans un communiqué le régulateur européen, basé à Amsterdam.

L'administration du vaccin d'AstraZeneca aux personnes de plus de 65 ans fait débat. Jeudi, la commission allemande de vaccination l'a "recommandé uniquement pour les personnes âgées de 18 à 64 ans", en raison du faible nombre de données concernant son efficacité sur cette population. Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn était sur la même ligne vendredi, disant s'attendre à une approbation du vaccin mais avec des "restrictions" concernant les plus de 65 ans. Jeudi, AstraZeneca a assuré de "l'efficacité du vaccin dans le groupe des plus de 65 ans".

A lire aussi — La dette publique mondiale atteint un montant record en raison des plans de relance

Chaque pays membre de l'Union européenne pourra choisir d'administrer le vaccin au plus de 65 ans ou non.

AstraZeneca subit depuis plusieurs jours les foudres des dirigeants de l'UE en raison de retards de livraisons. Le groupe a évoqué une "baisse de rendement" dans une usine européenne, expliquant ne pouvoir livrer qu'"un quart" des doses initialement promises à l'UE au premier trimestre.

Bruxelles a jugé ces explications "insatisfaisantes" et demandé une inspection d'une usine belge du groupe, où "certains documents et données" ont été saisis jeudi. La Commission européenne a encore accentué la pression vendredi en publiant en ligne le contrat signé avec AstraZeneca, amputé de parties entières noircies pour des raisons de confidentialité.

86 millions de doses déjà administrées dans le monde, tous vaccins confondus

Qu'il s'agisse d'AstraZeneca ou d'autres laboratoires, les pays européens se plaignent de la lenteur de fabrication des vaccins, même si 63% des doses administrées le sont dans les pays riches (Europe, USA et pays du Golfe) concentrant 16% de la population mondiale. Plus de 86,5 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 73 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP.

Dans le monde, le Covid-19 a fait au moins 2.191.865 morts et contaminé plus de 101.436.360 personnes, selon un bilan de l'AFP vendredi. Son variant apparu en Grande-Bretagne s'est étendu à 70 pays et le variant sud-africain à 31 pays, selon l'OMS.

Deux entreprises américaines, Novavax et Johnson & Johnson, ont annoncé que leurs vaccins respectifs, toujours en essais cliniques, étaient moins efficaces contre le variant sud-africain. Celui de Johnson & Johnson est efficace à 66% en général, contre 89,3% pour Novavax, qui a assuré qu'elle se lançait immédiatement dans le développement d'un nouveau vaccin ciblant ce variant.

A lire aussi — Les Seychelles, premier pays à exiger la vaccination des touristes

Découvrir plus d'articles sur :