Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'Union européenne autorise le vaccin de Moderna contre le Covid-19

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'Union européenne autorise le vaccin de Moderna contre le Covid-19
Le vaccin de Moderna va pouvoir être administré dans les 27 pays membres de l'Union européenne dans les prochains jours. © Alex Gottschalk/DeFodi Images via Getty Images

L'Europe va pouvoir compter sur un deuxième vaccin pour lutter contre le Covid-19. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné mercredi 6 janvier son feu vert au produit du laboratoire américain Moderna pour utilisation dans l'Union européenne (UE). "L'EMA a recommandé d'accorder une autorisation conditionnelle de mise sur le marché pour le vaccin contre le Covid-19 de Moderna pour prévenir la maladie chez les personnes âgées de plus de 18 ans", selon un communiqué de l'autorité européenne de régulation pour les médicaments, basée à Amsterdam.

Celui-ci se prend en deux doses, à quelques semaines d'intervalle, comme le vaccin Pfizer/BioNTech. Mais la formule de Moderna peut être conservée à -20°C, et non -70°C comme pour le remède de Pfizer, qui a forcé le groupe à développer des containers spécifiques pour le transport. L'Agence américaine des médicaments (FDA) avait annoncé le 18 décembre qu'elle avait accordé à ce laboratoire américain une autorisation d'urgence, une semaine après en avoir fait de même avec celui de Pfizer et BioNTech.

L'Union européenne a commandé 160 millions de doses du vaccin Moderna, dont 24 millions devraient revenir à la France, selon le site CovidTracker.

L'UE a également commandé des vaccins développés par AstraZeneca et Oxford ainsi que par Jansen et Johnson & Johnson, tous les deux en phase 3 de test actuellement. A plus long terme, les européens pourront aussi compter sur des produits CureVac et Sanofi, tous deux en phase 2 d'essais cliniques.

A lire aussi — Le rythme de vaccination va rejoindre celui des autres pays "dans les prochains jours", promet Olivier Véran

Découvrir plus d'articles sur :