Carlos Moedas © Wikimedia Commons

Carlos Moedas © Wikimedia Commons

L'Union européenne a lancé mardi 8 novembre un fonds de capital-risque de 400 millions d'euros.

Il sera destiné à aider les jeunes pousses régionales à se développer et à réduire la pénurie de capitaux qui pénalise l'Europe par rapport aux États-Unis.

Les gestionnaires de fonds sont invités par la Commission européenne à candidater pour prendre la tête de cette entreprise nouvelle — ils ont jusqu'au 31 janvier 2017.

L'UE apportera 25% des capitaux et compte sur les investisseurs privés à tripler la mise pour porter à terme la taille globale du fonds à 1,6 milliard d'euros, a déclaré Carlos Moedas, commissaire européen pour la recherche, la science et l'innovation.

L'annonce a été faite à l'occasion du Web Summit 2016 de Lisbonne, une importante manifestation réunissant les startups technologiques européennes, qui se tient jusqu'au 11 novembre dans la capitale portugaise.

"En Europe, nous avons un problème: les entreprises sont créées et sont ensuite achetées par des fonds de capital-risque venant d'autres parties du monde", a déclaré à la presse Carlos Moedas. "L'idée est donc de créer un fonds pour leur permettre de se créer en Europe et ensuite de rester en Europe."

Pour le commissaire européen, les jeunes pousses ne manquent pas en Europe mais le problème est de les aider à grandir. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le gendarme de la concurrence n'a pas aimé qu'Altice rachète SFR avant son accord — il lui inflige une amende record

VIDEO: Les paresseux existent depuis 64 millions d'années — voici comment ils utilisent leur lenteur à leur avantage