Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Kering bondit en Bourse alors que les ventes de sa marque Gucci dépassent les attentes

Kering bondit en Bourse alors que les ventes de sa marque Gucci dépassent les attentes
© REUTERS/Stephane Mahe

Kering profite de sa belle performance trimestrielle en Bourse. Le groupe de luxe a publié un chiffre d'affaires en forte hausse (+27%) pour la période de juillet à septembre, à 3,32 milliards d'euros, dopé par les ventes de sa marque Gucci, très appréciée par les millennials.

Gucci, principal centre de profit de Kering, affiche une progression de ses ventes de 35,1% en données comparables, au lieu des 25% attendus.

"Nous sommes particulièrement fiers de signer, trimestre après trimestre, des performances aussi remarquables. Notre rythme de croissance est unique dans notre secteur", a déclaré le PDG François-Henri Pinault dans un communiqué.

Le directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix, a par ailleurs balayé les craintes sur la Chine, assurant lors d'une conférence téléphonique ne percevoir à ce stade aucun ralentissement sur ce marché, qui représente plus d'un tiers des ventes du secteur, selon Reuters.

Le titre Kering a décollé autour de 11% à l'ouverture de la Bourse de Paris. Et il progressait encore de 7,59% à 9h27, mercredi 24 octobre, à 379,90 euros. L'action caracole ainsi en tête du CAC 40.

Investing

Voici les chiffres d'affaires réalisés par les principales marques du groupe au troisième trimestre, à périmètre et taux de change constants:

  • Gucci: 2,1 milliards d'euros, en hausse de 35,1%;
  • Yves Saint Laurent: 446,9 millions d'euros, en progression de 16,1%;
  • Bottega Veneta: 258,9 millions d'euros, en baisse de 8,4%. La marque italienne d'articles de maroquinerie est en train de renouveler son offre sous l'impulsion d'un nouveau directeur artistique.
  • Autres maisons: 516,4 millions d'euros, en hausse de 32,2%, porté par le bond de 50% des ventes de la marque Balenciaga et la croissance affichée par Alexander McQueen.

Les investisseurs réagissent cette fois-ci positivement à la forte progression des ventes, alors que l'action Kering avait chuté à l'issue des résultats du deuxième trimestre, le marché se montrant déçu des ventes de Gucci, pourtant en croissance organique de 40%.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :