Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Kering bondit en Bourse alors que les ventes de sa marque Gucci dépassent les attentes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Kering bondit en Bourse alors que les ventes de sa marque Gucci dépassent les attentes
© REUTERS/Stephane Mahe

Kering profite de sa belle performance trimestrielle en Bourse. Le groupe de luxe a publié un chiffre d'affaires en forte hausse (+27%) pour la période de juillet à septembre, à 3,32 milliards d'euros, dopé par les ventes de sa marque Gucci, très appréciée par les millennials.

Gucci, principal centre de profit de Kering, affiche une progression de ses ventes de 35,1% en données comparables, au lieu des 25% attendus.

"Nous sommes particulièrement fiers de signer, trimestre après trimestre, des performances aussi remarquables. Notre rythme de croissance est unique dans notre secteur", a déclaré le PDG François-Henri Pinault dans un communiqué.

Le directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix, a par ailleurs balayé les craintes sur la Chine, assurant lors d'une conférence téléphonique ne percevoir à ce stade aucun ralentissement sur ce marché, qui représente plus d'un tiers des ventes du secteur, selon Reuters.

Le titre Kering a décollé autour de 11% à l'ouverture de la Bourse de Paris. Et il progressait encore de 7,59% à 9h27, mercredi 24 octobre, à 379,90 euros. L'action caracole ainsi en tête du CAC 40.

Investing

Voici les chiffres d'affaires réalisés par les principales marques du groupe au troisième trimestre, à périmètre et taux de change constants:

  • Gucci: 2,1 milliards d'euros, en hausse de 35,1%;
  • Yves Saint Laurent: 446,9 millions d'euros, en progression de 16,1%;
  • Bottega Veneta: 258,9 millions d'euros, en baisse de 8,4%. La marque italienne d'articles de maroquinerie est en train de renouveler son offre sous l'impulsion d'un nouveau directeur artistique.
  • Autres maisons: 516,4 millions d'euros, en hausse de 32,2%, porté par le bond de 50% des ventes de la marque Balenciaga et la croissance affichée par Alexander McQueen.

Les investisseurs réagissent cette fois-ci positivement à la forte progression des ventes, alors que l'action Kering avait chuté à l'issue des résultats du deuxième trimestre, le marché se montrant déçu des ventes de Gucci, pourtant en croissance organique de 40%.

Découvrir plus d'articles sur :