Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

LVMH va fabriquer du gel hydroalcoolique pour les hôpitaux afin de les soutenir dans leur lutte contre le coronavirus

LVMH va fabriquer du gel hydroalcoolique pour les hôpitaux afin de les soutenir dans leur lutte contre le coronavirus
© ... ith French Prime minister Jean-Marc Ayrault, in Paris, France on september 05, 2012. Photo by Stephane Lemouton/ABACAPRESS.COM. Arnault Bernard Economie Economy News Seule Seul Seuls Seules Alone Plan americain Half length | 333485_001 Paris France

LVMH a annoncé, ce dimanche 15 mars, qu'il se lancerait dans la fabrication de gels hydroalcooliques. Le groupe de luxe français les distribuera gracieusement aux autorités sanitaire française et notamment aux 39 établissements de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP), dès ce lundi. "Face au risque de pénurie constaté en France, Bernard Arnault (le PDG du groupe, ndlr) a demandé à la branche parfums et cosmétiques de LVMH de mobiliser ses capacités de production pour fabriquer et offrir aux pouvoirs publics des quantités importantes de gel hydroalcoolique", précise le communiqué de presse.

Une production "en grande quantité" qui s'effectuera donc sur ses sites français, Parfums Christian Dior, Guerlain et Parfums Givenchy, situés respectivement à Saint-Jean de Braye, Chartres et Beauvais. Une initiative qui sera maintenu "le temps nécessaire", selon le groupe. Douze tonne de produit seront fabriquées cette semaine, puis d'avantage les semaines suivantes, selon l'AFP. LVMH entend ainsi contribuer à l'effort face au risque de manque de produit sanitaire constaté en France, "et permettre au plus grand nombre de continuer à adopter les bons gestes pour se protéger de la propagation du virus."

Des difficultés d'approvisionnement en gels hydoalcooliques à l'AP-HP

En effet, l'AP-HP connaissait des "tensions d'approvisionnement sur les gels hydroalcooliques, mais pas de rupture de stock", a précisé une porte-parole, selon laquelle "d'autres entreprises se sont manifestées pour faire des propositions de dons, qui sont en cours de finalisation". Le directeur général de l'AP-HP Martin Hirsch "remercie LVMH pour sa réactivité : ils nous ont fait une proposition samedi à 21 heures, qui s'est concrétisée dimanche à 15 heures", a-t-il déclaré à l'AFP.

Le secteur du luxe durement impacté par le Covid-19

Les actions du secteur du luxe ont été durement touchées par l'épidémie initiale. Le 21 janvier au matin, l'action LVHM reculait déjà de 2,68%. Plusieurs sociétés de conseil, dont le Boston Consulting Group et Bernstein, avaient prédit en février que le secteur du luxe pourrait perdre 30 à 40 milliards d'euros de ventes cette année, selon Business Of Fashion. Invité au micro de France Inter ce dimanche, le directeur général de l'AP-HP affirmait le lien qu'il existe entre la crise sanitaire et l'économie : "Tout ce qui fait que la crise n'est pas contenue aura des conséquences sanitaires et des conséquences économiques. Plus on maîtrise les conséquences sanitaires, moins on aura de conséquences économiques."

Vendredi dernier, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus estimait que "l’Europe est devenue l’épicentre de la pandémie, avec plus de cas et de morts que dans le reste du monde, sans compter la Chine".

LVMH n'est ainsi pas le seul grand groupe à avoir proposé son aide pour lutter contre le coronavirus. Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la création d'un fonds d'amorçage pour "soutenir l'effort de recherche des équipes de l'AP-HP" mobilisées face à l'épidémie, auquel la société d'investissement Tikehau Capital fera, de son côté, un don d'un montant non divulgué.

Découvrir plus d'articles sur :