Logan Green, DG de Lyft, lors d'un panel à SXSW. Reuters/Laura Buckman

  • Lyft a déclaré ce jeudi 6 décembre 2018 avoir déposé un document d'enregistrement confidentiel auprès du régulateur américain afin d'entrer en Bourse.
  • Il s'agit de la première grande société de VTC à lancer officiellement son introduction en Bourse, devançant son concurrent beaucoup plus important, Uber.
  • L'introduction en Bourse de Lyft aura probablement lieu début 2019.

Lyft a officiellement déposé des documents administratifs auprès du principal organisme de régulation boursière américain afin d'entrer en bourse, annonce le géant du VTC ce jeudi 6 décembre 2018.

La déclaration confidentielle d'enregistrement, soumise à la Securities and Exchange Commission (SEC), constitue la première étape vers une introduction en Bourse (IPO) pour Lyft.

C'est un grand pas dans ce qui est largement considéré comme une course à la Bourse entre Lyft et son rival Uber. Cette dernière envisage également une introduction en Bourse l'année prochaine, mais elle a été réticente quant au timing de son introduction.

Lyft n'a pas donné de détails sur les prix, le nombre d'actions ou la capitalisation ciblés. Ces précisions seront fournies une fois que la SEC aura terminé son examen. L'offre réelle devrait être lancée au début de 2019. L'entreprise a récemment été valorisée à 15 milliards de dollars, et une IPO pourrait accroître ce montant.

Un porte-parole de Lyft n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires de la part de Business Insider.

L'entreprise a commencé à consulter des banques en octobre dernier, et Credit Suisse l'a aidée à conclure l'opération. JPMorgan et Jefferies seraient également impliquées.

Non contente de sa part de marché d'environ 35% aux États-Unis, Lyft s'est également tournée vers d'autres marchés pour poursuivre sa croissance. La semaine dernière, son acquisition de Motivate, le plus grand opérateur de vélos en libre-service du pays, s'est officiellement finalisée. Cette acquisition ajoute la location de vélos et de trottinettes dans la plupart des grandes villes à son arsenal, sous le nom de Lyft Bikes.

Uber, qui est encore de loin la plus grande société de VTC au monde, travaille également à une introduction en Bourse l'année prochaine. Sa valorisation potentielle pourrait facilement éclipser celle de Lyft, avec un objectif de 120 milliards de dollars.

Contrairement à Lyft, Uber a publié des résultats financiers trimestriels. Récemment, ces chiffres ont montré un ralentissement de la croissance et une augmentation des pertes pour l'entreprise.

Version originale: Alex Lockie et Graham Rapier/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 7 plus grandes révélations issues de la flopée d'emails confidentiels de Facebook dévoilés par le Parlement britannique

VIDEO: Voici 5 mauvaises habitudes à proscrire au réveil