Waymo

Waymo

Waymo et Lyft ont signé un nouveau partenariat pour développer ensemble des voitures autonomes, ont confirmé les porte-paroles respectifs des deux entreprises, dimanche soir. 

The New York Times a été le premier média à faire part de cette information. 

Les deux entreprises ont refusé de s'étendre sur la nature de ce partenariat. Mais Waymo, la filiale de la maison-mère de Google spécialisée dans la conduite autonome, s'est forgée des années d'expérience dans le domaine.

Cette collaboration porte aussi un coup à Uber, qui est en train de développer sa propre technologie de conduite autonome. Et Lyft est déjà un rival majeur d'Uber dans le domaine du transport à la demande. 

La relation entre Waymo et Uber est également tendue. Waymo poursuit Uber, en affirmant que le responsable chargé du programme de voitures autonomes chez Uber a volé une technologie de cartographie de Waymo pour faire avancer le développement des systèmes de conduite autonome d'Uber. Cette dernière dément ces accusations. 

Le partenariat entre Waymo et Lyft montre que les deux entreprises sont prêtes à s'allier pour s'attaquer à un ennemi commun.

Lyft ne travaille pas sur des systèmes de conduite autonome qui lui sont propres, mais a fait savoir dans le passé qu'elle était prête à s'allier avec d'autres entreprises qui le souhaitaient. En théorie, Lyft pourrait aider Waymo à se rapprocher d'une large base de clients qui utilisent déjà le service de transport à la demande. Ainsi, Waymo ne partira pas de zéro pour se construire son propre réseau. 

"Nous sommes impatients de travailler avec Lyft pour explorer de nouveaux produits de conduite autonome, qui rendront nos routes plus sûres et le transport plus accessible", a dit le porte-parole de Waymo dans un email adressé à Business Insider US. "La vision de Lyft et son engagement pour améliorer l'évolution des villes permettront à la technologie de conduite autonome de Waymo d'atteindre plus de personnes, dans plus d'endroits."

Version originale: Steve Kovach/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un juge vient de doucher les espoirs d'Uber qui voulait que son affrontement contre Google soit réglé en arbitrage

VIDEO: Voici tout ce qui ne va pas avec l'iPhone