M6 va utiliser Facebook pour 'ramener les gens' vers ses programmes TV

"Top Chef" est l'un des programmes phares de M6 qui utilisera Facebook Watch pour diffuser des extraits et des coulisses de l'émission. Facebook/M6/Pierre Olivier

Lancée en 2017 aux Etats-Unis, la plateforme vidéos de Facebook accélère son incursion en France, jusque-là relativement discrète. BFM TV, Le Monde et Brut avaient déjà annoncé leur partenariat avec le réseau social pour développer des contenus vidéo d'information sur la plateforme Facebook Watch. Ce mardi 15 octobre, en marge du Mipcom, le marché des programmes TV de Cannes, Facebook Watch a annoncé que M6 rejoignait l'aventure. Dans l'Hexagone, Facebook Watch mise donc davantage sur des accords avec des médias connus plutôt que sur la coproduction de contenus originaux à l'instar du lancement de la série "Limetown" aux Etats-Unis. En France, il n'y aura pas non plus de compétitions sportives en direct sur Facebook Watch, comme en Inde ou en Amérique latine.

Le groupe M6 va publier sur Facebook de nombreux extraits de ses émissions mais aussi des bonus, comme des images en coulisses de "Top Chef", "Les princes de l'amour" ou des concerts enregistrés sur sa radio RTL2. " "Les réseaux sociaux sont importants pour aller chercher nos téléspectateurs, créer du lien", comme pour "Incroyable talent", a souligné Frédéric de Vincelles, directeur général des programmes en charge des plateformes dans le groupe M6. Dans Les Echos, le dirigeant a précisé la manière dont le groupe va utiliser Facebook et la cible qu'il souhaite toucher : "On est vraiment dans une démarche de promotion auprès des jeunes. Les bonus vidéos exclusifs sont là pour ramener les gens vers nos programmes télé ou sur 6Play [la plate-forme de rattrapage du groupe]".

45% des revenus publicitaires engrangés par Facebook

Le média vidéo Brut, qui avait déjà annoncé une émission sur Watch, va lancer quatre nouvelles séries de vidéos menées par des personnalités, dont une où l'acteur Guillaume Canet va chaque semaine à la rencontre d'agriculteurs pour trouver des solutions pour une agriculture plus responsable. Des humoristes ont aussi été mis à contribution, avec Haroun qui se demande si l'on peut encore "rire de tout", et Fary et Panayotis qui ouvrent un comedy club à Paris.

"C'est une nouvelle initiative qui vise à donner une liberté totale à des créateurs", qui ont déjà de nombreux abonnés sur le réseau social, a souligné lors d'une conférence de presse Matthew Henick, responsable des contenus chez Facebook. Les producteurs laissent 45% des revenus publicitaires des vidéos à la plateforme, et peuvent rediffuser les vidéos par ailleurs. Cette stratégie de partenariats doit permettre à Facebook d'accéder à des communautés déjà existantes et engagées pour doper la croissance des vidéos plutôt que de pousser par des algorithmes certaines d'entre elles dans le flux d'actualité des utilisateurs.

A lire aussi — Comment la plateforme d'e-sport Twitch pourrait changer votre manière de regarder du foot ou de la politique

Facebook revendique 720 millions d'utilisateurs par mois pour Watch au global. En moyenne, les visiteurs passent plus de 26 minutes par jour sur la plateforme. Au-delà du nombre de vues et d'abonnés, Facebook a précisé qu'il décidait de renouveler ou d'arrêter des émissions selon l'engagement suscité — likes,  commentaires, partages. Aux États-Unis, les deux-tiers des formats financés par Facebook en 2018 n’ont pas été renouvelés, faute de succès, rappelle Le Figaro.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le patron français d'Atari explique pourquoi Facebook, Instagram et Snapchat sont des rivaux pour les éditeurs de jeux vidéo

VIDEO: Ces 5 choses que vous avez apprises à l'école ne sont plus vraies