Magasins, terrasses, cinémas, sport, mariages... Ce qui change aujourd'hui

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Magasins, terrasses, cinémas, sport, mariages... Ce qui change aujourd'hui
Les magasins non-essentiels, tels que les boutiques de vêtements, pourront rouvrir ce 19 mai. © Cyril Marcilhacy/Bloomberg via Getty Images

La date que de nombreux professionnels ont cochée sur leur calendrier arrive enfin. Ce mercredi 19 mai marque la deuxième étape du plan de déconfinement du gouvernement, celle qui permet la réouverture de nombreux lieux publics, pour certains fermés depuis plus de six mois, et le recul du couvre-feu, qui passera de 19 à 21 heures. Une étape dans la sortie de la crise sanitaire que le grand public attend aussi avec impatience. Un sondage OpinionWay pour Les Echos indique qu'une écrasante majorité des Français est favorable à la levée des restrictions prévue ce mercredi.

Mais les Français sont également nombreux à être inquiets face à une possible reprise épidémique. 39% d'eux pensent que l'épidémie va reprendre et 35% qu'elle va rester au même niveau, selon le même sondage. Il faut dire que, même si elle s'améliore, la situation dans les hôpitaux reste encore fragile. Il y a actuellement 4 255 patients en réanimation dans le pays, d'après CovidTracker. Un nombre en baisse de 14% par rapport à la semaine dernière, mais qui reste supérieur à l'objectif de 3 000 patients que s'était fixé le gouvernement pour déconfiner en décembre dernier. En moyenne, 13 574 personnes sont testées positives chaque jour, un nombre en baisse 26% par rapport à la semaine dernière.

À lire aussi — Les 12 îles européennes les plus sûres où passer ses vacances à l'heure du Covid-19

Du côté du gouvernement, on estime que la campagne de vaccination massive — 20 millions de Français ont reçu une dose de vaccin à ce jour —, qui doit se poursuivre ces prochaines semaines, devrait empêcher une quatrième vague. "Nous avons de vraies raisons d’être optimistes", indiquait Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, dans La Provence samedi. "La vaccination change vraiment la donne. [...] L’observation en vie réelle pourrait montrer une protection contre la transmission du virus."

L'étape du 19 mai n'est que la deuxième des quatre paliers définis par le gouvernement. Les deux suivants interviendront les 9 et 30 juin.

Voici ce qui changera dès ce mercredi 19 mai :

Les commerces et rayons non-essentiels

En cas d'affluence, des files d'attente pourraient se former devant les commerces non-essentiels à cause de la jauge mise en place. Getty Images/Bloomberg

Le mercredi 19 mai, les commerces considérés comme non-essentiels, comme les magasins de jouets ou les enseignes de prêt-à-porter, vont pouvoir rouvrir leurs portes. Mais avec un protocole sanitaire strict : port du masque, respect des gestes barrière, ainsi que l’application d’une jauge de 8 m² par client. Cette jauge devrait passer à 4 m² le 9 juin, puis disparaître le 30 juin. Cette réouverture concerne également les rayons de produits non-essentiels, par exemple dans les supermarchés, ainsi que la totalité des centres commerciaux.

Les marchés

Les marchés couverts seront soumis à des règles plus strictes que les marchés en extérieur. Getty Images/BSIP

Comme pour les commerces, une jauge de 8 m² par client sera appliquée dès le mercredi 19 mai pour les marchés couverts. Elle ne sera que de 4 m² pour les marchés en extérieur. Ces jauges devraient évoluer pour passer le 9 juin à 4 m² par client pour les marchés couverts et disparaître pour les marchés extérieurs.

Les restaurants, cafés et bars

Les terrasses des bars, restaurants et cafés vont pouvoir rouvrir le 19 mai mais avec une jauge de 50% pour la plupart. Getty Images/Jean-Pierre Bouchard

Seules les terrasses des restaurants, bars et cafés pourront rouvrir mercredi 19 mai, les salles intérieures resteront pour le moment fermées. Mais une jauge de 50% s’appliquera pour les terrasses pour qu’il n’y ait pas trop de monde. Seules les petites terrasses de moins de 10 tables seront exemptées de cette jauge.

À lire aussi — Chef étoilé, restaurateur de quartier, cuisinier branché : comment ils anticipent la réouverture

Les restaurants des hôtels

Les conditions d'accueil des clients seront plus souples pour les restaurants des hôtels. Getty Image/Gregory Adams

La situation sera un peu différente pour les restaurants des hôtels : dès le mercredi 19 mai, les terrasses auront le droit de rouvrir à 100% de leur capacité, mais en places assises uniquement. L’intérieur des restaurants sera également ouvert aux clients de l’établissement hôtelier. Dès le 9 juin, les restaurants d’hôtels seront à nouveau rouverts aux clients extérieurs, à 100% de leur capacité d’accueil, que ce soit en terrasse ou à l’intérieur.

Les cinémas

Les cinémas devront adapter leurs horaires au couvre-feu. Frédéric Bisson/Flickr/CC

Les salles de cinéma pourront de nouveau accueillir des spectateurs ce mercredi 19 mai. Elles ne pourront cependant accueillir que 35% de leur capacité maximale (avant que ce seuil soit remonté à 65% le 9 juin). Les cinémas ne bénéficieront pas d'exception au couvre-feu en vigueur. Elles devront donc faire terminer leurs séances avant 21 heures.

Côté programmation, 30 films seront à l'affiche pour la réouverture. Une partie d'entre eux sont des reprises de films sortis à l'automne ("Adieu les cons", "ADN", "Drunk'...), mais on note aussi quelques nouveautés ("Mandibules", "Tom et Jerry"...).

Attention, les cinémas ne pourront pas vendre de nourriture ou de boissons.

Les théâtres et salles de spectacle

Le Théâtre des Célestins à Lyon. lud68/Flickr/CC

Comme pour les cinémas, les salles de spectacles peuvent de nouveau accueillir du public. Elles devront elles aussi limiter le nombre de spectateurs à 35% de leur capacité maximale, avec une limite à 800 personnes pour les plus grandes d'entre elles.

Pour les concerts, seuls les spectacles assis seront de nouveau autorisés.

Cette jauge limitée — additionnée au couvre-feu à 21 heures — fait que de nombreuses salles privées, non-subventionnées, préfèrent attendre avant de rouvrir, car des représentations avec deux tiers des fauteuils vides leur feraient perdre de l'argent, rapporte Libération.

Les festivals en plein air

Les festivals assis en plein air pourront reprendre dès le 19 mai, mais avec une jauge très limitée dans un premier temps. Jean-louis Zimmermann/Flickr/CC

Les événements culturels en plein air peuvent reprendre dès le 19 mai, mais uniquement avec un public assis. Ce public ne doit pas dépasser 35% de la capacité totale du lieu accueillant l'événement, avec une limite à 1 000 personnes pour les plus grands d'entre eux.

Les musées

Le musée du Louvre rouvrira le 19 mai. Domaine public

Les musées et monuments pourront de nouveau accueillir leurs visiteurs le 19 mai. Ils devront cependant limiter leur fréquentation. La jauge sera calculée à raison de 8 m² par personne (elle sera abaissée à 4 m² par personne le 9 juin). En conséquence, de nombreux établissements seront uniquement accessibles sur réservation.

Les zoos

Le Zoo de Beauval rouvrira le 25 mai. Daniel Jolivet/Flickr/CC

Les parcs animaliers en plein air ont l'autorisation de rouvrir le 19 mai. Ils devront limiter leur capacité à 50% du nombre de visiteurs maximum. Tous les établissements n'ouvriront pas à la même date. Ainsi le Zoo de Vincennes, le Zoo de la Palmyre ou le Zoo de la Flèche rouvriront dès le 19 mai. Pour le plus visité d'entre eux, le Zoo de Beauval, il faudra attendre le 25 mai. Le Pal, qui mélange zoo et parc d'attractions, devra quant à lui attendre la prochaine phase de déconfinement, le 9 juin.

Les casinos et cures thermales

Les casinos rouvriront le 19 mai. Pixabay

Les adeptes des machines à sous et amateurs de blackjack pourront retourner dans les casinos à compter de ce mercredi. Beaucoup de sièges resteront encore vides puisque la jauge de remplissage est limitée à 35%, avant de passer à 50% au 9 juin. Une réouverture totale est prévue pour le 30 juin.

Il sera aussi possible d’aller se reposer en cure thermale dès ce 19 mai, les établissements sont autorisés à accueillir jusqu’à 50% de leur clientèle.

Les mariages et enterrements

Les mariés pourront de nouveau inviter leurs familles. Domaine public

Les couples pourront inviter leurs familles à leur mariage à partir du 19 mai à condition de ne pas dépasser 35% de la capacité d'accueil d'un lieu de réception, en extérieur comme en intérieur. Les repas assis ne seront pas encore acceptés. Les dates d’élargissement restent les mêmes puisque la jauge s’étend à 50% le 9 juin et sans limite dès le 30.

Quant aux cérémonies funéraires, elles pourront rassembler jusqu’à 50 personnes à partir du 19 mai, puis 75 le 9 juin. La jauge est supprimée à partir du 30.

Les activités sportives

Les golfeurs pourront retourner sur les greens. Pixabay

À partir du 19 mai, les activités sportives de plein air (football, tennis, golf) pourront de nouveau être organisées, mais dans la limite de 10 personnes et à condition qu'elles soient sans contact. Les sports amateurs sans contact pourront également reprendre leurs compétitions à l'extérieur et accueillir jusqu'à 50 participants. La reprise des sports à l'intérieur comme la natation ou la danse sera, elle, réservée aux mineurs dans un premier temps.

Les événements sportifs avec du public

Les établissements sportifs, tels que Roland Garros, pourront à nouveau accueillir 1000 spectateurs en extérieur et 800 personnes à l'intérieur. johanlb/Flickr/CC

Si vous êtes supporter et attendez avec impatience de pouvoir retourner au stade, sachez que ce sera possible dès ce mercredi. Les établissements sportifs extérieurs et couverts (gymnases, piscines) pourront bientôt recevoir respectivement 1000 et 800 spectateurs assis.

Le tournoi de Roland Garros, qui se tiendra du 30 mai au 13 juin, devrait compter au total 5 388 spectateurs par jour dans la première période (30 mai au 8 juin) et jusqu'à 13 146 spectateurs dans la deuxième période du championnat (9 au 13 juin). Annoncé par le gouvernement pour le 9 juin, le pass sanitaire sera exigé pour les spectateurs voulant accéder au stade à partir de cette date.

Les fans de foot, eux, devront prendre leur mal en patience jusqu'à la saison prochaine. L'accueil des supporters pour les matchs de la dernière journée de Ligue 1, qui se jouera dimanche 23 mai à 21 heures, sera impossible en raison du couvre-feu.

Ce qui reste fermé

Les concerts debout ne pourront pas encore avoir lieu. Aditya Chinchure/Unsplash

Si les parcs d'attraction peuvent officiellement rouvrir leurs portes ce 19 mai, les attractions, en revanche, ne seront de nouveau accessibles qu'à partir du 9 juin. Ce sont donc surtout les parcs animaliers qui profiteront des mesures de déconfinement qui s'appliquent à partir d'aujourd'hui.

Certains parcs ont d’ores et déjà annoncé leurs dates de réouverture. Dernier en date, Disneyland Paris, qui se dit prêt à accueillir les visiteurs à partir du 17 juin.

Les salles de sport restent fermées jusqu'au 9 juin, date à laquelle les pratiques sportives sans contact en intérieur seront de nouveau autorisées. Les établissements sportifs, mais aussi les lieux culturels, seront alors autorisés à accueillir jusqu'à 5 000 personnes, sous condition de pass sanitaire à partir de 1 000 personnes.

Quant aux concerts debout en salle, aucune date de reprise n'est encore avancée.

Il faudra également attendre le 9 juin pour la réouverture des salons et des foires d'exposition, dont les effectifs seront limités à 5 000 personnes, avec un pass sanitaire obligatoire à partir de 1 000 personnes.

Côté restaurants et cafés, les salles restent également fermées pour l'instant. Elles rouvriront à partir du 9 juin, avec des tables de six personnes maximum et une jauge fixée à 50%.

Fermées depuis le 16 mars 2020, les discothèques ne rouvriront pas tout de suite leurs portes. Le retour des soirées dansantes n'est toujours pas connu, puisqu'à l'heure actuelle, les discothèques ne figurent pas dans la liste des établissements autorisés à rouvrir, même après la dernière étape du déconfinement annoncée au 30 juin.

Les discothèques feront l'objet d'une "clause de revoyure mi-juin afin de définir les conditions de réouverture", indique le gouvernement. Des exploitants de discothèques ont déposé un référé en Conseil d’État le 6 mai. Craignant des "fêtes sauvages" cet été, des élus locaux de stations balnéaires ont publié le 17 mai une tribune dans Le Parisien, plaidant pour une réouverture au 30 juin, à la fin du couvre-feu.

À lire aussi — Dates, jauges, ouverture le dimanche... Voici comment devrait se passer la réouverture des commerces

Découvrir plus d'articles sur :