• X, l'équipe de recherche et développement dirigée par Alphabet, la maison mère de Google, a dévoilé mercredi une nouvelle société indépendante baptisée Chronicle.
  • Chronicle espère empêcher et détourner "les cyber-attaques avant qu'elles n'infiltrent le réseau d'une organisation".
  • Chronicle embauche déjà et des sociétés testent la plateforme pour donner leurs retours.

"X", l'équipe de recherche et développement filiale d'Alphabet et fondée par Google pour développer des solutions à des problèmes mondiaux, veut aider les équipes de sécurité à empêcher les cyber-attaques avant qu'elles doivent gérer leurs répercussions.

X se vante d'aborder des problèmes à grande échelle comme la sécurité routière en créant de nouvelles technologies qui font plus qu'améliorer des outils existants. Désormais, sa nouvelle mission est de s'attaquer à la cyber-criminalité avec une nouvelle société indépendante baptisée Chronicle. Son DG Stephen Gillet l'a annoncé dans un billet sur Medium mercredi 24 janvier.

"La réalité pour la plupart des sociétés aujourd'hui sur la question de la cyber-sécurité, c'est la réactivité: trouver et nettoyer les dommages. La vraie avancée, qui est encore éloignée de plusieurs années, sera de prédire et d'empêcher les cyber-attaques avant qu'elles n'infiltrent le réseau d'une organisation" explique Astro Teller, le chef de X, dans un autre billet sur Medium.

L'annonce de Gillett donne des détails sur comment Chronicle va faire de cette avancée une réalité:

"X a été notre maison pour ces deux dernières années pendant que nous cherchions à savoir où se trouvait le potentiel pour avoir le plus gros impact possible sur cet énorme problème. Désormais nous sommes prêts à dévoiler notre nouvelle société, qui se composera de deux éléments: une nouvelle plateforme d'analyse et de renseignement sur la cyber-sécurité qui, nous espérons, pourra aider les entreprises à mieux gérer et comprendre leurs données en matière de sécurité; et VirusTotal, un service de détection des malwares acquis par Google en 2012 qui continuera d'opérer comme il l'a fait ces dernières années."

Les capacités de recherche et de machine learning de la plateforme ont pour objectif de réduire les dizaines de menaces qui sont actuellement repérées grâce à tous les outils utilisés pour la détection. A la place, les sociétés auront une idée plus claire de l'état actuel de leur sécurité.

De plus, la plateforme va réduire les délais et les coûts car elle est construire sur la même infrastructure qui permet aux autres projets d'Alphabet d'avoir la quantité de stockage et la puissance de traitement dont ils ont besoin.

D'après le billet de Gillett sur Medium, le projet avance à grands pas. Chronicle embauche déjà, et des sociétés testent la plateforme pour faire part de leurs retours.

Version originale: Prachi Bhardwaj/Business Insider.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Il y a une sorte d'aliments qu'Usain Bolt n'a pas le droit de manger — la voici