Le Premier ministre espagnol finit par démissionner à cause d'un scandale de corruption

Mariano Rajoy arrive au parlement espagnol le 1er juin 2018 pour annoncer sa démission. REUTERS/Sergio Perez

  • Mariano Rajoy a admis sa défaite avant que le parlement espagnol ne vote la motion de censure.
  • Le vote de confiance a été décidé après que la justice a condamné ses anciens collaborateurs pour l'existence d'une caisse noire pour la campagne électorale de son parti
  • Rajoy a dit que ce fut un "honneur" de servir son pays. 

Mariano Rajoy, le Premier ministre espagnol, a finalement démissionné avant que le parlement espagnol ne vote la motion de censure à son encontre. 

Ce vendredi, Rajoy a dit devant le parlement espagnol, avant que le vote de confiance ne soit organisé: 

"Ce fut un honneur d'être le président du gouvernement d'Espagne, ce fut un honneur de laisser l'Espagne dans un meilleur état qu'elle ne l'a été auparavant. J'espère que mon successeur pourra dire la même chose quand il sera en exercice. Je l'espère pour le bien de l'Espagne."

"Je pense que j'ai accompli le mandat de ma fonction, de servir le peuple. Si quiconque s'est senti blessé au sein du Parlement ou au-delà, je m'excuse. Merci à tous, et notamment à mon parti."

"Merci au peuple espagnol pour m'avoir donné leur accord et leur soutien et bonne chance à tous pour le bien de l'Espagne."

Le vote de confiance a été décidé après que la justice espagnole a condamné des anciens collaborateurs de Rajoy pour avoir mis en place une caisse noire pour aider à financer la campagne électorale du Parti populaire espagnol dans un scandale de corruption qui a duré des années. Rajoy a nié avoir été au courant de l'existence de cette caisse noire et a dit qu'il n'a reçu aucun versement illégal.

La majorité des membres de l'opposition à la chambre basse du Parlement espagnol a dit jeudi qu'elle voterait la motion de censure ce vendredi. Pedro Sanchez, chef du parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), et le premier parti d'opposition de Rajoy, a reçu le soutien de six partis, totalisant 180 voix sur 350 à la chambre basse du Parlement. 

Rajoy n'a pas participé à la séance au parlement hier, pendant laquelle des élus de l'opposition l'ont critiqué. Il s'est caché dans un restaurant luxueux en compagnie de ses proches conseillers pendant environ huit heures

Sa démission forcée du gouvernement espagnol déclenche la deuxième crise politique majeure en Europe, après celle en Italie. Le pays vient tout juste de former un gouvernement de coalition après trois mois d'impasse politique

Version originale: Alexandra Ma/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 9 villes les plus chères au monde

VIDEO: Les êtres humains marchaient différemment jusqu'à l'apparition de cette invention

Contenu Sponsorisé

VIDEO: On sait ce qu'il se passe en 1 heure sur Terre mais que se passe t-il en 1 heure sur internet?

  1. Leo

    Oh la la...... Rien à voir avec la réalité..... Il n’ a pas démissionné.... au moin vous pourriez faire l’effor lire la News à la quelle vous avez fait référence (version originale) fake news 100%

Laisser un commentaire