Marine Le Pen à l'Assemblée Nationale. REUTERS/Charles Platiau/File Photo

Marine Le Pen a été mise en examen vendredi pour abus de confiance dans le dossier des assistants parlementaires européens du Front national, ce vendredi 30 juin 2017.

C'est ce qu'a annoncé une source judiciaire après une audition de la dirigeante du parti d'extrême-droite au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris.

Convoquée en début d'après-midi, elle a été mise en examen pour "abus de confiance en sa qualité de député européenne courant 2009-2016, pour utilisation des fonds du Parlement européen pour Mme Griset et pour M. Legier", deux des assistants parlementaires en question, précise-t-on de même source.

Elle est également mise en examen pour complicité d'abus de confiance courant 2014-2016, en sa qualité de présidente du Front national, ajoute-t-on.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le Parlement européen estime que le Front national a escamoté près de 5M€ en salaires versés frauduleusement à des membres du parti

La startup qui vient de séduire des investisseurs de la Silicon Valley a fait une erreur au début que beaucoup d'entrepreneurs français commettent