Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des juges français demandent au Parlement européen de lever l'immunité de Marine Le Pen

Des juges français demandent au Parlement européen de lever l'immunité de Marine Le Pen
© REUTERS/Stephane Mahe

Les juges chargés de l'enquête sur les assistants parlementaires européens du Front national ont demandé la levée de l'immunité parlementaire des eurodéputés Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet, a révélé France Inter vendredi.

Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet sont soupçonnées d'avoir fait salarier par le Parlement européen des assistants qui travaillaient en réalité pour le FN.

"Les juges du pôle financier de Paris, chargés de l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national, ont rédigé, les 29 mars et 30 mars, deux demandes de levée d'immunité, pour les eurodéputées Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet", rapporte la radio.

Ces demandes de levée d'immunité parlementaire sont la réponse des juges à leur refus de se rendre à leur convocation en vue d'une mise en examen pour abus de confiance.

Les demandes ont été transmises au parquet et à la Chancellerie, qui doit les transmettre au Parlement européen, a appris Reuters auprès d'une source proche du dossier.

France Inter précise que les juges d'instruction ne "s'attendaient pas à ce que [cette demande] aboutisse avant l'élection présidentielle", car son examen "prend en général plusieurs mois".

Interrogée vendredi sur franceinfo, la présidente du FN s'est bornée à dire qu'il s'agissait d'une procédure normale. "C'est un débat que nous aurons devant la commission juridique du Parlement européen", a-t-elle ajouté.

La candidate du parti d'extrême droite à l'élection présidentielle refuse de se rendre à toute convocation des juges jusqu'aux législatives.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :