Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'euro franchit sa 'juste valeur' pour la première fois depuis 3 ans après une déclaration de Mario Draghi

L'euro franchit sa 'juste valeur' pour la première fois depuis 3 ans après une déclaration de Mario Draghi
© REUTERS/Kai Pfaffenbach

Le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), Mario Draghi, vient d'annoncer que les taux d'intérêt n'augmenteront pas bien au-delà de septembre 2018.

Juste après la déclaration liminaire de l'Italien, l'euro s'est immédiatement accru par rapport au dollar, a-t-on constater.

A 15h03 ce 25 janvier 2017, la monnaie a même franchi pour la première fois depuis trois ans le seuil de 1,25 dollar, la juste valeur de l'euro pour de nombreux intervenants sur le marché.

com

Or, le renchérissement de la monnaie unique est un problème pour les marchés.

En effet, c'est l'un des risques majeurs car un euro trop fort par rapport au dollar freine la progression des actions en Europe en comparaison avec Wall Street, où les records se sont enchaînés ces derniers mois.

Nous ne ciblons pas les taux de change. Les taux de change sont importants pour la croissance et la stabilité (...) Ils se renforcent au fur et à mesure que l'économie croît, c'est un fait. Nous regardons l'inflation, c'est notre principal sujet de préoccupation", a répondu Mario Draghi, interrogé par les journalistes.

La BCE a également annoncé le maintien de ses achats de titres sur les marchés, à un rythme de 30 milliards par mois jusqu'en septembre 2018, tout en réaffirmant son engagement à augmenter ces derniers si nécessaire.

Lors de la conférence de presse qui suit traditionnellement les réunions de politique monétaire de l'institution, Mario Draghi a évoqué "un rythme solide d'expansion économique, qui a accéléré plus que prévu au deuxième semestre 2017".

Il a ajouté que "la récente volatilité sur le marché des changes est une source d'incertitude".

L'appréciation de l'euro freinait les actions: l'indice large européen Stoxx 600 est passé dans le rouge et le CAC 40 à Paris ne gagnait plus que 0,08% à 14h55 (heure française) contre près de 0,5% avant les annonces de la banque centrale.

Business Insider