Marissa Mayer. Reuters

  • Dans sa première interview depuis qu'elle a quitté Yahoo, Marissa Mayer a déclaré que la vente de la participation de Yahoo dans Alibaba était une erreur.
  • Mayer a reproché aux investisseurs activistes qui ont une vision à court terme d'avoir fait pression pour réaliser cette cession.
  • Yahoo a vendu la moitié de sa participation de 40% dans Alibaba pour 7,6 milliards de dollars en 2012. Yahoo avait acquis la totalité de la participation pour 1 milliard de dollars en 2005.

Avant que Yahoo ne soit absorbé par Verizon, c'était une entreprise internet en difficulté dirigée par la DG Marissa Mayer, qui a essayé de la ramener sous les feux de la rampe.

Mayer n'a jamais réussi à revitaliser Yahoo. Mais l'un de ses principaux héritages restera la vente d'une partie de la participation de Yahoo dans le géant chinois de l'internet Alibaba, redonnant des milliards de dollars de revenus aux investisseurs de Yahoo.

Et selon Mayer ce fut une grosse erreur.

Dans sa première interview depuis son départ de Yahoo, Mayer a raconté au New York Times que la vente d'une partie de la part dans Alibaba fut une "tragique" erreur qui a fait perdre "des dizaines de milliards de dollars de bénéfices potentiels".

"Parfois, une telle vision de court terme en faveur d'un retour sur investissement rapide peut vous faire passer à côté d'un gain bien plus grand", a dit l'ex-DG de Yahoo au NY Times, ciblant les investisseurs activistes Carl Icahn et Dan Loeb, qui font figure pour elle des principaux responsables et d'avoir forcé l'entreprise à vendre.

Yahoo a obtenu la totalité de la participation pour 1 milliard de dollars en 2005, dans une opération impliquant le cofondateur de Yahoo Jerry Yang et le fondateur d'Alibaba Jack Ma. Alibaba étant devenu un géant du e-commerce en Chine, la valeur de la part de Yahoo a enflé.

Rapidement, la part de Yahoo dans Alibaba a eu plus de valeur que le business de Yahoo lui-même — et a attiré l'attention de plusieurs investisseurs désireux de débloquer la participation.

Yahoo a vendu la moitié de sa participation de 40% dans Alibaba pour 7,6 milliards de dollars en 2012, dans une opération qui a été réalisée quelques mois avant que Marissa Mayer ne devienne directrice générale. Cette vente fut le point culminant d'une bataille entre Yahoo et l'investisseur activiste Dan Loeb, qui a fait en sorte de débarquer le précédent DG de Yahoo.

Deux curieux coupables

Mais les coupables désignés par Mayer sont de curieux choix. Loeb, du fonds spéculatif Third Point, a recruté Mayer comme DG. Donc on peut supposer que les deux étaient sur la même longueur d'onde concernant la vente de parts dans Alibaba.

Et on n'est pas certain de savoir pourquoi Mayer accuse Icahn. Il a été impliqué dans une précédente bataille au sein de Yahoo, en 2008, pour savoir si Yahoo devait vendre son activité de recherche en ligne à Microsoft.

Voici ce que Mayer a confié sur l'affaire Alibaba à  David Gelles du New York Times:

"L'une des affaires les plus tragiques pour Yahoo fut sa participation dans Alibaba. Carl Icahn et certaines personnes qui faisaient partie de la campagne de Dan Loeb désiraient ardemment la vendre. Yahoo a vendu la moitié de sa participation dans une entreprise avec une  capitalisation boursière de 35 milliards de dollars, ruinant des dizaines de milliards de dollars de bénéfices potentiels. Ce n'était certainement pas positif. Parfois, une telle vision de court terme en faveur d'un retour sur investissement rapide peut vous faire passer à côté d'un gain bien plus grand".

Version originale: Business Insider/Alexei Oreskovic

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Mozilla dit que Yahoo n'a jamais tenu ses engagements lié à leur partenariat et a fait baisser l'usage de Firefox — les 2 entreprises s'attaquent désormais en justice

VIDEO: Warren Buffet vend sa maison de Laguna Beach pour 11M$ — voici à quoi elle ressemble de l'intérieur