Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Mariya Gabriel, Commissaire à l'Innovation : 'L'Europe entame une nouvelle voie de croissance verte'

Mariya Gabriel, Commissaire à l'Innovation : 'L'Europe entame une nouvelle voie de croissance verte'
© EU/Claudio Centonze

Mariya Gabriel est Commissaire européenne à l'Innovation, à la Recherche, à la Culture, à l'Éducation et à la Jeunesse depuis décembre 2019, après avoir pris en charge l'Économie et la Société numérique. Dans cette tribune, publiée en exclusivité par Business Insider France, elle appelle à "transformer en possibilités d'innovation" les défis lancés par la transition écologique et numérique.

La Commission européenne lance un appel de plus d’1 milliard d’euros pour des projets dans le domaine de la recherche et de l’innovation apportant une réponse à la crise climatique et soutenant la reprise de l’Europe après la crise du coronavirus.

Dans son premier discours sur l’état de l’Union, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté la vision d’un continent fort et dynamique, confiant dans sa capacité à surmonter des difficultés pressantes et ne laissant personne de côté. Elle a même placé la barre plus haut en proposant de porter de 40 à 55 % l’objectif de l’UE en matière de réduction des émissions à l’horizon 2030 — appel pour lequel elle avait reçu le soutien de 170 chefs d’entreprise et investisseurs.

La recherche et l’innovation sont au cœur de cette vision. En lançant le pacte vert pour l’Europe, l’Union prétend faire de l’Europe le premier continent neutre en carbone au monde d’ici à 2050, consolidant par la même occasion sa riche biodiversité et son milieu naturel unique. L’Europe, s’engageant dans la numérisation et l’intelligence artificielle, entame une nouvelle voie de croissance verte qui renforcera sa compétitivité mondiale et préservera son modèle social. Pour y parvenir, nous devons transformer en possibilités d’innovation les défis auxquels nous confronte la double transition écologique et numérique. La recherche et l’innovation tracent les grandes lignes de ce parcours ambitieux. Elles mettent en lumière les débouchés, signalent les obstacles et fixent les principales lignes directrices, dans un souci de transparence, d’engagement de la société et de partage équitable des avantages à l’échelle de l’Union européenne.

L’appel produira des effets, non pas dans un avenir lointain mais à court et à moyen terme, lesquels s’inscriront dans une perspective de changement à long terme. Il s’articule autour de 10 domaines qui sont tous essentiels à la réussite du pacte vert et qui couvrent aussi bien l’énergie durable, les bâtiments et la mobilité que l’industrie propre, les systèmes alimentaires et la biodiversité. En outre, il se polarise sur des défis spécifiques, tels que les incendies de forêt, en offrant un soutien ciblé aux villes et régions d’Europe et à la construction d’infrastructures de recherche.

La technologie seule, nous le savons, n’est pas la solution : relever le défi exige de profonds changements et une adaptation de nos modes de vie et de nos comportements. C’est la raison pour laquelle l’appel relatif au pacte vert pour l’Europe s’adresse aux citoyens européens, y compris aux jeunes Européens, et leur offre une occasion inédite de s’impliquer et de faire entendre leur voix.

Dans sa réponse au coronavirus, l’UE a montré qu’elle était capable d’agir de manière résolue et unie, en mobilisant des ressources autour d’un plan de relance massif qui semblait inconcevable jusque-là. Sortir de la crise doit se conjuguer avec relever le défi climatique, parvenir à la neutralité carbone avant le milieu du siècle, et protéger et restaurer l’environnement et la biodiversité menacés en Europe.

Le pacte vert pour l’Europe élève d’un cran le niveau de nos ambitions collectives, mais il se met par ailleurs au service des citoyens, des familles et des régions dans toute l’Europe, en veillant à ce que personne ne soit laissé de côté. Il assoit l’Europe dans son rôle de chef de file et donne au monde un exemple que d’autres seront désireux de suivre. Au cœur même de ce pacte, la recherche et l’innovation fournissent des orientations et des lignes directrices indispensables, maintiennent l’Europe dans la course mondiale vers les prochaines avancées technologiques, dopent les jeunes entreprises et les innovateurs européens, tout en favorisant et mobilisant l’innovation sociale et en donnant aux citoyens européens les moyens d’agir partout sur le continent.

A lire aussi — Les 7 pays de l'Union européenne où le Smic est le plus élevé

Découvrir plus d'articles sur :