Mark Zuckerberg avec le casque de réalité virtuelle Oculus Rift. Facebook

Mark Zuckerberg avec le casque de réalité virtuelle Oculus Rift. Facebook

Tous les mois ou tous les deux mois, Facebook demande à ses ingénieurs de prendre une journée pour travailler sur le projet de leur choix.

Ces hackathons ne sont pas inhabituels pour les entreprises tech de la Silicon Valley — Google est, lui aussi, réputé pour en faire. Pour Facebook, ils sont souvent l'occasion de faire émerger des produits significatifs. Ce fût le cas pour son premier lecteur vidéo, sa plateforme de développeurs et son système de messagerie instantanée.

Les ingénieurs de Facebook font un prototype de leur idée, le présentent à leurs collègues et tous votent. L'idée qui obtient le plus de voix est présentée au patron de Facebook, Mark Zuckerberg, et à l'équipe dirigeante. 

Comme le dit le responsable produit de Facebook Chris Cox: "c'est notre Nouvelle Star à nous."

Les idées les plus populaires du dernier hackathon de Facebook ont été présentées lundi à Mark Zuckerberg, Chris Cox et d'autres dirigeants pendant un live sur la page Facebook de Mark Zuckerberg. Pas toutes ces créations deviendront réalité, mais on dirait que le cofondateur de Facebook est prêt à donner son feu vert à certaines d'entre elles: 

Voici les "hacks" créés par des employés Facebook: 

  • Des manettes pour le casque de réalité virtuelle Oculus qui deviennent chaudes ou froides: un employé de la filiale de Facebook Oculus a présenté une version modifiée des manettes pour le casque de réalité virtuelle qui simulent la sensation de chaud et de froid dans un univers virtuel en utilisant des refroidisseurs thermiques embarqués. "C'est assez chaud", a remarqué Mark Zuckerberg alors qu'il réchauffait ses mains sur un feu virtuel.
  • Des demandes de localisation sur Messenger quand un ami est absent: si vous n'arrivez pas à trouver un ami et que vous vous inquiétez pour sa sécurité, Messenger pourrait vous permettre un jour d'envoyer une demande de localisation. Un minuteur pourrait être lancé sur le téléphone de votre ami pour lui donner l'occasion d'accepter ou de rejeter cette demande. Si le minuteur arrive à sa fin, la localisation sera envoyée automatiquement.
  • Des GIFs dans les commentaires Facebook: bientôt vous pourrez commenter sur Facebook avec des GIFs. "Je pense que ce sera très largement utilisé", a commenté Mark Zuckerberg.
  • La messagerie hors ligne: un ingénieur de Facebook a présenté une option de communication hors ligne dans la version simplifiée de Messenger Lite pour marchés émergents. Une fois implémentée, la fonction permettra aux personnes qui n'ont pas accès à internet de s'envoyer mutuellement des messages en utilisant le signal wifi de leurs mobiles. Mark Zuckerberg semblait être très emballé par cette idée pendant la démo et a même dit que "c'est quelque chose que je pense que nous devons construire depuis un moment".
  • Des albums de photos et de vidéos partagés basés sur ce que les gens publient dans les commentaires d'un utilisateur: les ingénieurs de Facebook ont présenté un usage du machine learning qui permettrait de créer automatiquement des albums photo ou vidéo en fonction de ce que les gens partagent en commentaire d'un post. Donc si vous demandez des photos que quelqu'un a pris à un mariage, ce que vos amis partagent dans vos commentaires serait transformé en album partagé visible par tous.
  • Des nouvelles de l'assistant personnel pour la maison connectée de Mark Zuckerberg: après les présentations des projets issus du hackathon, Mark Zuckerberg a de son côté fait le point sur l'assistant intelligent pour maison connectée sur lequel il a travaillé toute l'année. "Il peut faire un paquet de choses désormais", a-t-il indiqué sans entrer dans le détail. Il entend faire une démonstration complète avant la fin de l'année. (Sans préciser s'il aura la voix de Robert Downey Jr. de l'illustre 'Iron Man'.)

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il est désormais possible de demander une place dans le campus géant de startups de Xavier Niel qui ouvrira à Paris en avril 2017

Voici pourquoi les gens se trompent sur les requins