Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Mark Zuckerberg va s'expliquer à l'Elysée et au Parlement européen la semaine prochaine sur l'affaire Cambridge Analytica

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Mark Zuckerberg va s'expliquer à l'Elysée et au Parlement européen la semaine prochaine sur l'affaire Cambridge Analytica
© Leah Millis/Reuters

Mark Zuckerberg va s'expliquer à l'Elysée et devant le Parlement européen sur le détournement de données Facebook par Cambridge Analytica dès la semaine prochaine.

Concomitamment mais séparément, le président du Parlement européen Antonio Tajani et Emmanuel Macron ont annoncé la venue à Bruxelles et Paris du PDG de Facebook.

Il devrait s'expliquer sur la fuite des données de 87 millions d'utilisateurs au profit du cabinet Cambridge Analytica.

Le 23 mai, Emmanuel Macron aura un entretien bilatéral avec Mark Zuckerberg, lors duquel ils aborderont tous les sujets de manière "très franche", assure l'Elysée auprès de Reuters.

A la veille de VivaTech, cette rencontre interviendra alors que le Président de la République recevra des chefs d'autres grandes entreprises technologiques comme Satya Nadella (Microsoft ), Brian Krzanich (Intel) et Virginia Rometty (IBM).

De son côté, le Parlement européen a indique que "le fondateur et PDG de Facebook a accepté notre invitation et sera à Bruxelles dès que possible, avec de la chance dès la semaine prochain, pour rencontrer les chefs de groupes politiques et le président et rapporteur de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures", peut-on lire dans un communiqué — mais sans donner de date précise.

Il y a un mois, le Parlement européen a invité le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, à s'expliquer sur l’affaire de détournement de données au profit de Cambridge Analytica et à être auditionné par des commissions parlementaires.

Il a décliné pour des raisons d’agenda sans refuser explicitement de s'exprimer devant les eurodéputés.