• Facebook a connu une année 2018 difficile.
  • L'objectif public de Mark Zuckerberg cette année était de régler les problèmes du réseau social.
  • "Je suis fier des progrès que nous avons réalisés", écrit Zuckerberg dans un texte publié vendredi 28 décembre.
  • Il écrit que Facebook a effectué intentionnellement des changements qui nuiraient à ses résultats financiers, afin de créer un service plus solide : "Un changement que nous avons fait a réduit le volume de vidéos virales que les gens regardent de 50 millions d'heures par jour."

Facebook a connu une année 2018 difficile, avec notamment des scandales de fuite de données, des enquêtes du Congrès américain et même des accusations selon lesquelles des gouvernements étrangers auraient utilisé le réseau social pour répandre des fausses informations et de la propagande.

Mais avec le recul, Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, y voit un travail bien fait.

"Pour 2018, mon défi personnel a été de me concentrer sur certains des problèmes les plus importants auxquels notre communauté est confrontée — qu'il s'agisse de prévenir l'ingérence électorale, d'arrêter la propagation des discours haineux et de la désinformation, de veiller à ce que les gens aient le contrôle de leurs informations et de nous assurer que nos services améliorent leur bien-être", résume-t'il dans une publication mise en ligne sur sa page Facebook vendredi 28 décembre.

"Dans chacun de ces domaines, je suis fier des progrès que nous avons réalisés."

Mark Zuckerberg se donne chaque année un objectif ambitieux dans le cadre de ses résolutions du Nouvel An. En 2018, il s'agissait de réparer Facebook.

Mission accomplie, assure Mark Zuckerberg, même s'il reste encore du travail à faire.

"Pour être clair, s'attaquer à ces problèmes est un défi qui prendra plus d'une année. Mais dans chacun des domaines que j'ai mentionnés, nous avons maintenant établi des plans pluriannuels de refonte de nos systèmes et nous sommes bien avancés dans l'exécution de ces feuilles de route ", explique Mark Zuckerberg.

Le reste du long texte de Zuckerberg détaille comment Facebook a amélioré ses systèmes et utilisé l'intelligence artificielle pour combattre la propagande, supprimer les contenus nuisibles et même réduire le temps que les gens passent sur les vidéos virales du site.

"Un changement que nous avons apporté a réduit le volume de vidéos virales que les gens regardaient de 50 millions d'heures par jour", écrit Mark Zuckerberg. "Au total, ces changements ont réduit intentionnellement l'engagement et les revenus à court terme, même si nous croyons qu'ils nous aideront à bâtir une communauté et une entreprise plus fortes à long terme."

Zuckerberg n'a pas révélé son objectif personnel pour 2019 dans son texte de vendredi, mais si c'est comparable à ce qu'il a fait l'année dernière, cela fera sûrement les gros titres.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Voici le texte de Mark Zuckerberg en entier:



Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les utilisateurs de Facebook seraient prêts à fermer leur compte en échange de 1000$, estime une étude

VIDEO: Airbus veut vous faire voyager dans la soute d'un avion dès 2020 — voici à quoi ça pourrait ressembler