Un client quitte le magasin Amazon Go sans passer par la caisse grâce à un ensemble de capteurs et caméras. A Seattle, Etats-Unis, 18 janvier 2018. REUTERS/Jeffrey Dastin

Aller de l'épicerie bio à la santé s'est avéré payant pour Amazon.

Le géant américain de la distribution est devenu la marque la mieux valorisée au monde, selon l'édition 2018 du rapport Brand Finance Global 500, compilé par le cabinet de conseil en évaluation et stratégie Brand Finance.

La valeur de la marque d'Amazon — soit "un avantage économique net qu'un propriétaire de marque obtiendrait en accordant une licence à la marque" — s'élève désormais 150,8 milliards de dollars, en progression de 42% sur un an.

Numéro un en 2017, Google est recalé à la troisième place cette année, derrière Apple et pâtit d'une stratégie moins audacieuse et diversifiée que la maison de Jeff Bezos.

"Pour rivaliser avec les marques les plus précieuses au monde, présenter une performance solide nrest pas toujours suffisant", analyse Brand Finance. 

"Google est un champion de la recherche sur internet, du cloud et de la technologie mobile OS, mais tout comme Apple, sa concentration sur des secteurs particuliers l'empêche d'augmenter le potentiel de sa marque. Les investissements de Google dans les voitures autonomes n'ont toujours pas l’ampleur et l'audace démontrés par les nouvelles entreprises d'Amazon."

Si les marques technologiques se disputent les places entre elles, elles ont déjà réussi à écarter les autres secteurs. "Pour la première fois depuis la création de l’étude Brand Finance Global 500, les marques technologiques remplissent les cinq premières places du classement", souligne le cabinet de conseil. Il constate aussi que "le secteur technologique a deux fois plus de valeur que le secteur des télécommunications."

Et cette domination du numérique devrait se poursuivre à l'avenir.

La France a placé 35 marques dans le top 500, dont Orange (valorisé 22,2 milliards de dollars), Total (20,9 milliards de dollars), BNP Paribas (13,7 milliards de dollars) et Axa (13,3 milliards de dollars).

Voici les 17 premières marques mondiales par leur valorisation en 2018, selon Brand Finance Global 500 (et leur classement en 2017): 

17. BMW — 41,790 milliards de dollars (-1)

Le concept car BMW Z4 au Frankfurt Motor Show (IAA) 2017. REUTERS/Kai Pfaffenbach

16.Toyota — 43,701 milliards de dollars (-4)

Akio Toyoda, le président de Toyota, présente le e-Palette REUTERS/Rick Wilking

15. Mercedes-Benz — 43,930 milliards de dollars (+5)

Lewis Hamilton, Dieter Zetsche, CEO de Daimler AG, et les membres du conseil d'administration Ola Kaellenius, Hubertus Troska et Britta Seeger à côté de la Mercedes AMG Project One. REUTERS/Kai Pfaffenbach

14. Wells Fargo — 44,098 milliards de dollars (-1)

REUTERS/Jim Young

13. China Mobile — 53,226 milliards de dollars (-2)

12. Alibaba — 54,921 milliards de dollars (+10)

Jack Ma, DG d'Alibaba. REUTERS/Stringer

11. China Construction Bank — 56,789 milliards de dollars (+3)

10. ICBC — 59 milliards de dollars (=)

9. Walmart — 61,480 milliards de dollars (-1)

Un magasin Walmart à Monterrey, Mexique. REUTERS/Daniel Becerril

8. Verizon — 62,826 milliards de dollars (-1)

Verizon a racheté Yahoo en 2017. REUTERS/Robert Galbraith

7. Microsoft — 81,163 milliards de dollars (-2)

Le DG de Microsoft Satya Nadella à la conférence Reuters Newsmaker à New York, 27 septembre 2017. REUTERS/Shannon Stapleton

6. AT&T — 82,422 milliards de dollars (-2)

5. Facebook — 89,684 milliards de dollars (+4)

Mark Zuckerberg au siège de Facebook à Menlo Park, California en septembre 2015. REUTERS/Stephen Lam

4. Samsung Group — 92,289 milliards de dollars (+2)

Samsung

REUTERS/Kim Hong-Ji

3. Google — 120,911 milliards de dollars (-2)

Le DG de Google Sundar Pichai à la conférence Google I/O à San Jose, California, le 17 mai 2017. REUTERS/Stephen Lam

2. Apple — 146,311 milliards de dollars (=)

Les premiers propriétaires de l'iPhone X à Sydney, Australie, 3 novembre 2017. REUTERS/David Gray

1. Amazon — 150,811 milliards de dollars (+2)

Jeff Bezos à l'inauguration d'Amazon Spheres, à Seattle, 29 janvier 2018. REUTERS/Lindsey Wasson

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici tous les changements qu'Amazon est en train d'introduire chez Whole Foods

VIDEO: Un joueur professionnel d'eSport explique comment il se prépare à une compétition