Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

McDonald's forcé de prendre de nouvelles mesures pour limiter les bouchons aux drives

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Une quarantaine de McDonalds ont rouvert leurs portes en livraison et au drive en Île-de-France lundi 21 avril 2020. © McDonald's / Lionel Moreau

De nombreux bouchons pour accéder à différents drives McDonald's ont été observés en Île-de-France depuis le début de la semaine. L'enseigne a ainsi été forcée de réagir pour pouvoir mieux encadrer cette affluence. Selon nos informations, la direction de McDonald's aurait pris des mesures pour éviter que ce genre de scènes se reproduisent à l'avenir : dès qu'une queue trop importante commencera à se former à proximité d'un drive sur la voie publique, il sera momentanément fermé avec une barrière. De quoi laisser les voitures partir avant de pouvoir rouvrir un moment après et ainsi éviter au maximum les bouchons en cette période de confinement.

Il fallait par exemple s'armer de patience, lundi 20 avril, pour pouvoir acheter un Big Mac ou des Nuggets au drive de Moissy-Cramayel en Seine-et-Marne (77), selon BFM. La nouvelle de la réouverture du drive de ce restaurant s'est propagée à grande vitesse sur les réseaux sociaux, notamment via Snapchat, créant une file d'attente d'une dizaine de voitures au moins. Un montant maximal de 60 euros pour les commandes aurait également dû être fixé dans ce McDonald's pour éviter les ruptures de stock, selon le Huffington Post. Même affluence au drive du McDonald's de Saint-Gratien dans le Val-d'Oise (95) où la file d'attente aurait atteint près de 400 mètres lundi dernier également.

Près de 55 McDonald's désormais rouverts en drive et livraison en France

Contactée par Business Insider France, la direction de McDonald's France a confirmé ce mercredi qu'elle avait ouvert à nouveau lundi une quarantaine d'établissement, tous situés en Île-de-France, pour pouvoir assurer les commandes via le drive ou en livraison. La liste des établissements rouverts n'a pas été communiquée par l'enseigne, mais elle a fuité dans la presse et sur internet — grâce notamment aux applications de livraison UberEats et Deliveroo. Avant d'être reprise de manière massive sur les réseaux sociaux, provoquant d'énormes files d'attente dès lundi après-midi. La direction nous a confirmé qu'elle ne s'attendait pas à une telle affluence.

À lire aussi — Le patron de McDonald's a gagné près de 2 000 fois plus que le salaire médian de ses employés l'année dernière

Cette réouverture de 40 McDonald's en Île-de-France arrive après une première phase de test menée dans 15 restaurants depuis début avril, essentiellement dans la région de Tours. L'objectif était selon l'enseigne de tester en réel "un protocole opérationnel qui vise à renforcer significativement les mesures sanitaires pour nos personnels et nos clients sur le canal du drive et de la livraison à domicile". Outre la mise en place de mesures sanitaires comme le port de gants, un nettoyage renforcé des mains et des locaux, ou encore le paiement sans contact, une zone de remise sécurisée des commandes en drive a été déployée. Le nombre de coursiers présent sur place a été aussi limitée.

Des équipes réduites dans les cuisines des McDonald's

Autre point de vigilance, l'organisation en cuisine et en caisse. Pour respecter les gestes barrière notamment, il n'est plus possible d'avoir autant de monde qu'auparavant dans le même nombre de mètres carrés. Si tous les employés sont a priori équipés de masques, ils doivent travailler dorénavant en équipe réduite pour éviter les croisements. Un marquage au sol et une barrière physique sont censés les aider pour maintenir la distance d'un mètre préconisée. Des thermomètres sont aussi à la disposition des employés pour pouvoir vérifier de manière régulière leur température. La direction de McDonald's assure également qu'il n'y aurait pas eu de "réticences" de la part des salariés de l'enseigne quand elle leur a proposé de reprendre le chemin du travail.

La poursuite de ces tests, et donc des établissements ouverts en drive ou à la livraison, serait validée toutes les 48 heures. La première phase dans 15 McDonald's ayant été concluante, l'enseigne de fast-food a donc décidé d'étendre ces ouvertures à une quarantaine de restaurants supplémentaires. Avec pour objectif d'être prête à rouvrir tous ses établissements avec ces nouveaux protocoles sanitaires dès que les pouvoirs publics donneront leur feu vert.

À lire aussi — 7 fausses rumeurs que les employés de McDonald's en ont marre d'entendre

Découvrir plus d'articles sur :