Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

McDonald's lance sa propre gamme de produits végétariens appelée 'McPlant'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

McDonald's lance sa propre gamme de produits végétariens appelée 'McPlant'
© Thabang Mokoena/Unsplash

Peut-on être végétarien et avoir envie de manger au McDo ? La chaîne de fast-food parie que oui : elle devrait bientôt déployer toute une panoplie de produits sans viande ni poisson, rassemblés sous le nom générique de "McPlant". McDonald's l'a annoncé — parmi d'autres nouvelles, comme davantage de produits à base de poulet ou des sandwichs épicés — dans un article de blog, lundi 9 novembre, accompagné d'un court spot publicitaire.

"Il existe d'autres hamburgers à base de plantes, mais le McPlant livre notre goût emblématique dans un sandwich du type 'croquez-dedans' (et essuyez votre bouche). Il est fait d'une galette juteuse à base de plantes et servi sur un pain chaud aux graines de sésame, avec toutes les garnitures classiques", peut-ont lire dans l'article. Par "d'autres hamburgers", McDonald's fait sans doute référence à la version végétarienne du "Whopper", commercialisée aux États-Unis dès avril 2019 par son concurrent Burger King.

McDonald's accuse en effet du retard quand il s'agit de séduire la clientèle grandissante des végétariens — ou des personnes souhaitant simplement réduire leur consommation de viande pour des motifs écologiques. Outre Burger King, d'autres chaînes comme Dunkin' (Donuts) ou Starbucks proposent déjà des produits 100% végétaux.

En dépit de ce retard — et au mépris de la pandémie de Covid-19 —, McDonald's enregistre un bon troisième trimestre, avec un bénéfice net de 1,76 milliard de dollars, en hausse de 10% sur un an, selon l'AFP. Le succès des chaînes de fast-food et leur publicité exaspère d'ailleurs les petits restaurateurs, en grande difficulté depuis la mise en place du nouveau confinement.

À lire aussi — Burger King, McDonald's : des restaurateurs se paient les chaînes de fast-food

Découvrir plus d'articles sur :