McDonald's est accusé de faire payer plus cher ses produits dans ses franchises en France, Allemagne et Italie

Michael Ocampo/Flickr.com

Les autorités de la concurrence en France, en Allemagne et en Italie ont reçu mardi 5 avril 2017 des plaintes d'organisations de protection du consommateur, qui estiment que le client paye plus cher dans les points de vente franchisés du géant américain que dans ses restaurants détenus en propre.

En France, l'organisation de protection du consommateur Indecosa-CGT explique dans sa plainte, consultée par Reuters, que McDonald's France oblige les franchisés à pratiquer des prix plus élevés que ses propres points de vente, en raison des redevances et des loyers qu'ils doivent verser à l'enseigne américaine pour les restaurants.

Selon le communiqué de l'Indecosa-CGT, ces pratiques anticoncurrentielles représenteraient un "surcoût pour les consommateurs estimé à 232 millions d'euros en 2015" et concerneraient 65% des McDonald's en France. 

En effet, la franchise est un pilier du modèle économique de McDonald's, qui ne possède que 20% des restaurants de son réseau. Dans l'Hexagone, la chaîne de restauration rapide compte 1.400 points de vente, dont plus de 900 points de vente franchisés.

McDonald's a rejeté ces allégations de pratiques anticoncurrentielles. Son porte-parole Terri Hickey a déclaré: 

"Nos franchisés fixent leurs propres prix pour les menus. Notre modèle économique aide nos franchisés à obtenir des emplacements immobiliers de premier plan et reflète un niveau significatif d'investissements du groupe dans les restaurants, ainsi qu'à travers la formation et un réseau bien établi de fournisseurs de qualité."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ce mois-ci, McDonald's a lancé aux Etats-Unis deux nouveautés qui existent en France depuis plus de 3 ans

VIDÉO : Voici pourquoi compter ses calories pour perdre du poids ne sert à rien