Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La médaille Fields est devenue le Nobel des mathématiques — mais ses créateurs avaient un autre projet pour cette récompense

La médaille Fields est devenue le Nobel des mathématiques — mais ses créateurs avaient un autre projet pour cette récompense
© Wikimedia Commons/Stefan Zachow

La cérémonie de remise de la médaille Fields — le célèbre prix qui récompense l'excellence mathématique, remporté par Cédric Villani en 2010 — aura lieu le 1er août. Les lauréats, eux, ont été prévenus au printemps.

Ce prix est décerné tous les quatre ans à deux à quatre mathématiciens âgés de moins de 40 ans, à l'occasion du Congrès international des mathématiciens, qui a lieu cette année à Rio de Janeiro au Brésil.

Le Fields est aujourd'hui considéré comme le Nobel des mathématiques — il n'en existe pas dans cette discipline. Mais l'intention initiale de ce prix n'était pas de récompenser le génie mathématique ou les plus grandes découvertes, mais de reconnaître les talents prometteurs dans la discipline, rapporte la revue scientifique "Science".

C'est ce que suggèrent des lettres confidentielles datant des années 1950 concernant les délibérations des premiers comités de la médaille Fields.

Michael Barany, un historien des mathématiques au Dartmouth College aux Etats-Unis, a ainsi déclaré à "Science":

"C'est en fait complètement l'opposé du fonctionnement de la médaille Fields aujourd'hui."

Ceci explique pourquoi l'une des conditions d'obtention de la médaille Fields est d'avoir moins de 40 ans. "Ce qui est très différent du prix Nobel, donné la plupart du temps à des scientifiques dont l'essentiel de l'œuvre est derrière eux", a souligné le chercheur en mathématiques du CNRS Martin Andler.

Plus de 80 ans après sa création en 1936, les critères de sélection du comité qui décerne les médailles restent encore très mystérieuses. Les délibérations sont officiellement scellées pour une période de 75 ans et les archives datant de l'époque antérieure n'ont pas été conservées d'une manière organisée.

La France est le deuxième pays à avoir remporté le plus de médaille Fields, avec 12 dans la poche, contre 13 pour les Etats-Unis. Parmi les lauréats tricolores, on compte Cédric Villani en 2010 et le Franco-brésilien Artur Avila en 2014.

Business Insider