Parking à vélo près de la gare centrale d'Amsterdam, 23% des Néerlandais vont travailler à vélo. Flickr/Felix Dance

Les Français se déplacent peu à vélo. Ce moyen de transport ne représente que 3% des trajets quotidiens, deux fois moins que la moyenne européenne.

Or, faire du vélo est bon pour la santé et pour la planète. Un constat dont le gouvernement s'est saisi en proposant ce vendredi un plan pour transformer les Français en cyclistes, ou du moins, une partie de la population.

L'objectif du plan est en effet de porter les déplacements à vélo de 3% aujourd'hui à 9% d'ici à 2024.

En présentant ce plan, Edouard Philippe, le Premier ministre, a précisé qu'il ne veut "pas forcer mais encourager l'utilisation du vélo".

Voici les grandes mesures de ce plan vélo:

  • l'amélioration des infrastructures via un fonds cofinancé par l'Etat et les collectivités territoriales sera créé pour assurer la continuité des pistes cyclables, il sera doté de 350 million d'euros sur sept ans. Les double-sens cyclables seront multipliés, tout comme les sas vélo en amont des feux tricolores qui seront obligatoire pour les nouveaux équipements à compter de l'an prochain.
  • la modification de l'incitation financière des salariés avec la suppression de l'indemnité kilométrique vélo, jugée complexe, au profit d'un dispositif forfaitaire allant jusqu'à 400 euros pour les salariés du privé en franchise fiscale et sociale.
  • la lutte contre le vol de vélo (qui touche 300.000 foyers par an) en créant plus de place sécurisées près des habitations, des entreprises, des centres commerciaux. Le marquage des vélos par les vendeurs va également devenir obligatoire.
  • la généralisation d'ici 2022 du dispositif "Savoir rouler" qui existe déjà dans certaines académies et qui consiste à s’assurer que les enfants qui entrent en sixième sachent pratiquer le vélo de manière autonome et en toute sécurité.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : En 2 ans, l'indemnité kilométrique vélo a fait baisser les arrêts maladie et reculer certaines dépenses des employeurs

VIDEO: Ces croissants aux couleurs de l'arc-en-ciel font un carton à Londres — un hôtel 5 étoiles s'est même mis à en vendre