Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Coronavirus : vous pouvez mettre votre ordinateur à contribution pour trouver un remède grâce au logiciel Folding@Home

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Coronavirus : vous pouvez mettre votre ordinateur à contribution pour trouver un remède grâce au logiciel Folding@Home
© CDC

Alors que les smartphones et autres tablettes prennent peu à peu le dessus sur les ordinateurs, nombre d'entre eux se retrouvent dans un coin, inutilisés. Et si chacun mettait à profit la puissance de calcul de ces machines inusitées afin de contribuer à l'analyse moléculaire des maladies — et notamment du Covid-19 ? C'est le pari du logiciel Folding@Home qui, installé sur votre ordinateur, profitera de sa puissance pour aider les chercheurs. En effet, les calculs réalisés par les scientifiques dans la recherche moléculaire sont complexes et nécessitent une grande puissance informatique : il s'agit bien souvent de simulations du comportement de bactéries et de virus. Folding@Home propose aux internautes de créer une immense chaîne d'ordinateurs afin de répartir le travail, et ainsi faire gagner du temps aux chercheurs.

Créé en 2000 par des chercheurs de l'Université de Stanford, le logiciel a permis aux scientifiques d'améliorer leur vitesse de travail dans la recherche sur le cancer ou encore la maladie d'Alzheimer. Aujourd'hui, la communauté scientifique se concentre sur le Covid-19. C'est aussi le cas du logiciel Folding@Home depuis le 27 février. Il s'agit d'étudier — notamment grâce à des simulations numériques — le comportement des protéines libérées par le virus, qui viennent se fixer sur les récepteurs des cellules pulmonaires des malades, appelés ACE2. Avec pour objectif le développement d'un anticorps pour les neutraliser.

A lire aussi — Les réseaux sociaux chinois auraient censuré les contenus sur le coronavirus dès le 31 décembre

L'étude d'une protéine est complexe, d'où ce besoin d'une puissance de calcul conséquente, comme l'explique un rédacteur de Folding@Home sur son site internet : "Les protéines ne sont pas stagnantes : elles se tortillent, se plient et se déplient pour prendre de nombreuses formes. Nous devons étudier non seulement une forme de la protéine virale, mais aussi toutes les façons dont elle se tortille et se plie pour prendre d'autres formes afin de mieux comprendre comment elle interagit avec le récepteur ACE2, de façon à pouvoir concevoir un anticorps." Disponible sur tous les systèmes d'exploitation, le logiciel peut être téléchargé ici.

Découvrir plus d'articles sur :