Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Michael Bloomberg a déjà dépensé plus d'argent en publicités politiques que Barack Obama durant toute sa campagne de 2012

Michael Bloomberg a déjà dépensé plus d'argent en publicités politiques que Barack Obama durant toute sa campagne de 2012
© AP

Le milliardaire Michael Bloomberg, ancien maire de New York, a déjà dépensé plus d'argent pendant les trois premiers mois et demi de sa campagne présidentielle de 2020 que l'ancien président Barack Obama pour l'ensemble de sa campagne de réélection de 2012. Michael Bloomberg, dont la fortune est estimée à plus de 50 milliards de dollars (soit plus de 46,3 milliards d'euros), a dépensé 338,7 millions de dollars (environ 313,7 millions d'euros) en publicités politiques à la télévision, à la radio et sur le web depuis mardi 18 février, tandis que Barack Obama avait dépensé 338,3 millions de dollars (environ 313,3 millions d'euros) en publicités pour sa campagne électorale de 2012.

Michael Bloomberg est entré officiellement dans la course à la présidentielle américaine en novembre 2019 et a commencé à diffuser ses premières publicités ce mois-là. Les dépenses de l'ancien maire dépassent largement celles de ses adversaires, y compris celles du président américain. Début février, Donald Trump et Michael Bloomberg ont tout de même dépensé chacun 11 millions de dollars (plus de 10,1 millions d'euros) pour des publicités télévisées de 60 secondes pendant le Super Bowl, la finale du championnat de football américain regardée par la grande majorité du pays.

En comparaison, le leader démocrate, le sénateur Bernie Sanders, a dépensé environ 18 millions de dollars (plus de 16,6 millions d'euros) en publicités, bien qu'il a fait campagne pendant huit mois de plus que Michael Bloomberg. L'ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden, a lui dépensé un peu plus de 4 millions de dollars (environ 3,7 millions d'euros).

A lire aussi — Voici comment Michael Bloomberg, milliardaire et candidat à la Maison Blanche, dépense sa fortune

À plus de huit mois de l'élection présidentielle américaine de 2020, Michael Bloomberg a encore tout le temps de battre de nouveaux records de dépenses.

L'ancien cadre de Wall Street a déclaré qu'il était prêt à dépenser plus d'un milliard de dollars (soit plus de 925 millions d'euros) de sa fortune personnelle pour sa candidature à la présidence en 2020 et qu'il continuerait à dépenser pour aider le candidat démocrate vainqueur, s'il ne gagnait pas la primaire.

Michael Bloomberg est habitué à dépenser des sommes importantes en politique ou pour des actions philanthropiques. En 2019, il a dépensé 2,8 milliards de dollars (près de 2,6 milliards d'euros) en dons, dont 1 milliard de dollars pour son ancienne université, la Johns Hopkins University à Baltimore, dans le Maryland. Michael Bloomberg et ses différentes organisations ont dépensé plus de 100 millions de dollars dans les élections de mi-mandat pour le Congrès américain en 2018.

Version originale : Eliza Relman/Business Insider. Traduit de l'anglais par Albane Guichard

Découvrir plus d'articles sur :