Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Michael Bloomberg retire sa candidature et soutient Joe Biden pour la primaire démocrate américaine

Michael Bloomberg retire sa candidature et soutient Joe Biden pour la primaire démocrate américaine
© ... berg arrives on stage at the Democratic Presidential Debate hosted by NBC News and MSNBC with The Nevada Independent at the Paris Las Vegas Hotel in Las Vegas on Wednesday, Feb. 19, 2020. (Photo by Caroline Brehman/CQ-Roll Call, Inc via Getty Images)

Et un de plus. Après Pete Buttigieg et Amy Klobuchar, le milliardaire américain Michael Bloomberg a annoncé à son tour son retrait de la primaire démocrate américaine, mercredi 4 mars, et a apporté son soutien à l'ancien vice-président Joe Biden. Cette annonce survient au lendemain de résultats très décevants lors du "Super Tuesday", date phare à laquelle quatorze États américains ont désigné leur délégué pour l'investiture démocrate, qui aura lieu en juillet.

"Il y a trois mois, j'ai présenté ma candidature à la présidentielle pour battre Donald Trump. Aujourd'hui, je me retire de la course pour la même raison : battre Donald Trump, car il est devenu clair à mes yeux que continuer aurait rendu plus difficile d'y parvenir", a déclaré Michael Bloomberg dans un communiqué. Il a ajouté apporter son soutien à Joe Biden, qui représente comme lui l'aile modérée du parti démocrate, estimant qu'il était désormais le "meilleur" candidat pour battre le président républicain en novembre.

Le milliardaire et ancien maire de New York, dont la fortune est estimée à plus de 50 milliards de dollars (soit plus de 46,3 milliards d'euros), avait dépensé plus de 500 millions de dollars pour sa campagne électorale, un record parmi les candidats démocrates. Ces sommes faramineuses n'auront pas suffi à lui faire rattraper son retard, après avoir rejoint la course fin novembre 2019.

Lors du "Super Tuesday" mardi 3 mars, Michael Bloomberg n'a obtenu qu'une dizaine de délégués, sur les 1 991 nécessaires pour espérer affronter Donald Trump en 2020. Son retrait vient renforcer davantage la candidature de l'ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden, revenu en force ce mardi.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :