C'est officiel: Microsoft vaut plus que Google en bourse et ce n'était pas arrivé depuis 2015

Bill Gates (à gauche) et le DG de Microsoft, Satya Nadella. Microsoft

L'action d'Alphabet, maison-mère de Google, a clôturé à nouveau en baisse, hier soir, mardi 24 avril 2018, en raison du résultat net en hausse mais inférieur aux attentes des analystes publié par Google en début de semaine.

A la fin des échanges à Wall Street, le titre était en baisse de 4,77%, à 1022,64 dollars, selon les données de MarketsInsider. Et ces deux journées à la baisse ont eu une fâcheuse conséquence sur sa capitalisation, qui a perdu quelque milliards de dollars depuis le début de semaine, rapportent Les Echos.

Le "G" des GAFA a désormais une capitalisation boursière de 711,9 milliards de dollars, tandis que Microsoft est quant à lui à 714,4 milliards de dollars et Amazon à 711,32 milliards de dollars.

Microsoft passe ainsi devant Alphabet et Amazon et affiche désormais la deuxième plus forte capitalisation boursière dans le monde, après Apple et ses 829,16 milliards de dollars. Et ce n'était pas arrivé depuis 2015, notent Les Echos.

Un autre membre des GAFA peine aussi en bourse ces derniers temps: il s'agit bien sûr de Facebook, empêtré dans le scandale de Cambridge Analytica. Le titre a perdu près de 90 milliards de capitalisation boursière depuis le mois de mars. 

Le titre Amazon accuse également des pertes en bourse, en raison des craintes des investisseurs concernant les résultats trimestriels qui seront publiés demain, jeudi 26 avril 2018. L'action a fini en baisse de 3,81%, à 1460,09 dollars, hier soir, à la bourse de New York, selon MarketsInsider.

Les chiffres de capitalisation boursière sont très regardés par les analystes pour savoir quelle entreprise atteindra la première une capitalisation boursière de 1000 milliards de dollars.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'Europe s'apprête à lancer son 7e satellite pour observer la Terre et ses océans — voici comment regarder ce lancement en direct

VIDEO: Pourquoi je souhaite donner mon corps à la science