Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La startup GitHub a officiellement vaincu Microsoft après avoir éclipsé Google

La startup GitHub a officiellement vaincu Microsoft après avoir éclipsé Google
© Flickr/DaveFayram

Microsoft a annoncé il y a quelques jours dans une note de blog la fermeture de CodePlex, un site vieux de 11 ans sur lequel les développeurs pouvaient héberger et partager les codes de leurs projets informatiques.

Lors de son lancement en 2006, CodePlex fut l'un des plus grands pas faits par Microsoft vers le monde du logiciel libre — permettant à n'importe quel programmeur informatique, n'importe où, de télécharger et modifier le code comme il le voulait. A l'époque, Microsoft considérait le monde du libre en général, et Linux en particulier, comme de sérieux concurrents.

Dans sa note de blog, Bran Harry, vice-president de Microsoft Corporate, explique la fermeture de CodePlex par le fait que le monde du logiciel libre a presque entièrement muté vers le service très proche proposé par GitHub.

GitHub, une startup de San Francisco valorisée 2 milliards de dollars, est devenu en neuf ans le "Facebook des développeurs".

"Au fil des ans, nous avons vu un nombre incroyable de solutions aller et venir mais en ce moment, GitHub est de facto l'endroit où le logiciel libre et les projets open source ont migré", écrit Bran Harry.

En fait, comme Bran Harry l'écrit sur son blog, Microsoft s'est aussi tourné vers GitHub. En septembre 2016, GitHub a en effet publié des statistiques montrant que Microsoft avait battu Facebook en devenant l'entreprise avec le plus de programmateurs contributeurs sur sa plateforme open source.

CodePlex sera officiellement arrêté le 15 décembre 2017 mais Microsoft fournira des outils pour supprimer les codes existants sur la plateforme.

En 2015, Google avait également fermé son troll pour développeurs, Google Code.

GitHub ressort donc comme le grand vainqueur de cette longue bataille face à Google et Microsoft. Et en ce qui concerne Microsoft, c'est un nouveau signe que l'entreprise est désormais disposée à travailler avec les technologies des autres entreprises.

Version originale: Matt Weinberger/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :