Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Microsoft lance une école gratuite de cloud computing en France

Microsoft lance une école gratuite de cloud computing en France
Les Français désireux de travailler dans le cloud computing pourront désormais se former gratuitement à l'École Cloud de Microsoft France. © Unsplash/Hack Capital

Fort du succès de ses formations en intelligence artificielle lancées en 2018, Microsoft poursuit ses ambitions pédagogiques dans l'Hexagone et ouvre l'École Cloud, en partenariat avec Simplon, pour former des Français aux métiers liés au cloud. L'équipe Microsoft France a annoncé la création de cette nouvelle formation gratuite en cloud computing lors d'une conférence de presse mardi 22 septembre. Deux Écoles Cloud vont pour l'instant voir le jour, une à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, et l'autre à Castelnau-le-Lez en Occitanie.

Au programme : 6 mois de formation intensive, suivis de 12 mois de contrat de professionnalisation dans une entreprise partenaire de la formation, comme Econocom, Claranet, Expertime, Ai³ ou CGI. Après un tronc commun, les futurs étudiants seront amenés à choisir entre deux métiers : développeur cloud ou administrateur cloud option FinOps. Les premières formations commenceront en novembre 2020, a annoncé Microsoft France.

Pour intégrer l'École Cloud, pas besoin de diplôme ni d'expérience en informatique, mais plutôt d'un "projet professionnel réfléchi autour des métiers du Cloud", d'une "très forte motivation", ou encore "de la curiosité, de la créativité, une bonne expression à l’oral et à l’écrit", comme on peut le lire sur la fiche de présentation de la formation.

Une formation gratuite et inclusive

"On veut aller chercher des personnes qui s’interdisent peut-être les métiers du numérique", a expliqué Agnès Van de Walle, la directrice de la division One Commercial Partner de Microsoft en charge des partenariats en France, lors de la conférence de presse. Le choix de la localisation de l'École Cloud à Aulnay-sous-Bois va en ce sens.

Entièrement gratuite, la formation en cloud computing est financée en grande partie par les entreprises partenaires, ainsi que par Pôle Emploi. Le but ? Répondre à la demande croissante d'employés dans le domaine du cloud, en plein essor depuis le confinement lié au Covid-19.

Pour inaugurer la première formation qui débutera en novembre, deux promotions de 20 "apprenants" sont en train d'être composées. Lors du recrutement, Microsoft France a précisé qu'il donnerait la priorité aux candidats de moins de 30 ans, à ceux issus de quartiers prioritaires, aux bénéficiaires du RSA et aux femmes.

Et pour appuyer davantage la politique d'inclusivité de l'entreprise, Microsoft France a également annoncé la création d'une promotion 100 % féminine pour une autre de ses formations : l'École Business Apps, destinée à former des futurs concepteurs développeurs et conceptrices développeuses d'applications.

Découvrir plus d'articles sur :