Microsoft bat le consensus

Satya Nadella, DG de Microsoft Corporation . REUTERS/Ruben Sprich

Le cours de l'action Microsoft a progressé de 0,5% après-Bourse après la publication des résultats trimestriels du groupe, qui ont dépassé les attentes de Wall Street.

La star de la présentation était sans aucun doute l'activité de cloud computing de Microsoft qui a continué à afficher de fortes progressions tandis que les activités plus traditionnelles, Windows et Office, montrent des signes de faiblesse. 

Voici ce que Microsoft a annoncé:

  • Un bénéfice par action de 0,84 dollars, contre 0,79 dollars attendus.
  • Un chiffre d'affaires de 25,8 milliards de dollars. Ce chiffre exclut les reports de revenus de Windows 10 et les résultats de LinkedIn, que Microsoft vient d'acquérir, et bat très proprement les 25,28 milliards de dollars attendus par les analystes de Wall Street.

Les investisseurs étaient particulièrement attentifs à la croissance de l'entreprise dans le secteur crucial du cloud computing, alors que Microsoft Azure continue de gagner des parts de marché face au géant Amazon Web Servies. C'est important dans la mesure où les recettes provenant des traditionnels Windows et Office continuent de stagner.

Le chiffre d'affaires de l'unité Productivité et Business Process, qui inclut la suite logicielle dans le cloud Office 365, a bondi de 10% par rapport à l'année dernière, à 7,4 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires d'Office 365 a progressé de 47%, alors que les ventes de boîtes de logiciels Office se sont repliées de 13%. Microsoft dit que c'est un signe que les consommateurs abandonnent leur suite Office classique pour le modèle livré par internet Office 365. 

Il faut noter que LinkedIn a contribué à hauteur de 228 millions de dollars au chiffre d'affaires de la division Productivité, dans les trois semaines entre la finalisation de l'acquisition et la fin du trimestre. 

En parallèle, l'unité Intelligent Cloud a bondi de 8% au deuxième trimestre de l'exercice fiscal de Microsoft, en grande partie grâce à une hausse de 92% du chiffre d'affaires de Microsoft Azure par rapport à la même période l'année dernière. Une bonne nouvelle pour les investisseurs était que l'usage d'Azure a doublé en un an selon Microsoft.

Enfin, les plus mauvaises nouvelles venaient de l'unité More Personal Computing, qui a reculé de 5% par rapport à la même période en 2015, pour s'établir à 11,8 milliards de dollars — ce n'est pas encourageant dans la mesure où ces résultats couvrent la période des fêtes de fin d'année. Alors que Microsoft dit que les ventes de licences Windows à des fabricants de PC a prorgessé de 5%, le chiffre d'affaires de l'activité jeu vidéo Xbox a baissé de 3%.

Lors de la précédente publication de résultats de Microsoft en octobre 2016, la performance de son activité de cloud avait propulsé le cours de l'action à un sommet inédit.

Version originale: Matt Weinberger/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Voici une petite astuce pour être en sécurité si vous voyagez seul(e) à l'étranger