• Microsoft travaillerait sur deux nouvelles consoles Xbox en 2020 et l'une d'entre elles serait conçue pour fonctionner seulement grâce au cloud, rapporte jeuxvideo.com, qui cite le site Thurrott.
  • Le lancement de deux consoles pourrait permettre au géant tech d'atteindre deux catégories de joueurs: son public traditionnel, très attaché à une console puissante, et un autre plus large qui souhaite jouer n'importe quand et sur n'importe quel type de consoles.
  • Ces deux nouvelles consoles devraient sortir dès 2020.

Microsoft travaillerait sur deux nouvelles consoles Xbox qui devraient sortir dès 2020, rapporte jeuxvideo.com, citant des informations révélées par le site Thurrott.

Les deux premiers modèles de cette nouvelle génération de consoles baptisée "Scarlett" devraient permettre au géant tech de toucher deux catégories de joueurs. Selon le site Thurott, la première console, traditionnelle, serait équipée d'un lecteur de disque et d'une puissance suffisante pour faire fonctionner des jeux en 4K/HDR. 

L'autre machine, en revanche, serait conçue pour seulement fonctionner grâce au cloud, afin de toucher un public plus large: toutes ces personnes voulant jouer  n'importe quand, n'importe où et peu importe le support.

Pour lancer son nouveau produit, Microsoft se reposerait sur ses datacenters et son service Microsoft Azure, une offre d'hébergement de serveurs et de services sur le cloud pour les professionnels. 

Comme le rappelle le site jeuxvideo.com, Phil Spencer, responsable produit de Xbox chez Microsoft, a récemment déclaré: 

"Je me préoccupe moins que les gens jouent à Minecraft sur Xbox One, mais plutôt que les gens puissent y jouer peu importe la console ou l'appareil qu'ils ont en face d'eux."

Cette deuxième console conçue pour le cloud gaming — un pass devrait être lancé permettant aux joueurs d'avoir accès à une bibliothèque de jeux — serait par ailleurs moins puissante niveau hardware, ne disposerait que d'une faible capacité de stockage mais devrait être moins onéreuse que son aînée classique.

Lors de ses derniers résultats trimestriels publiés le 20 juillet dernier, Microsoft a annoncé que les activités de "More Personal Computing", qui comprend Windows, la Xbox et la Surface, avaient progressé de 17%, à 10,8 milliards de dollars, au T4. 

Et ses activités dans le cloud — qui comprend la plateforme de cloud computing de Microsoft Azure et les technologies connexes — étaient en hausse de 23%, à 9,6 milliards de dollars.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Comment jouer à des jeux video affecte votre corps et votre cerveau

VIDEO: Voici à quoi servent ces petits trous sur les écouteurs Apple