Le chiffre d'affaires de la division Surface de Microsoft a baissé de 285M$ — et c'est bizarrement une bonne chose pour Microsoft

Microsoft Surface Book. Melia Robinson/Business Insider

Microsoft a publié jeudi 27 avril 2017 ses résultats trimestriels, affichant notamment une solide croissance dans les activités stratégiques Office 365 et Microsoft Azure Cloud. Mais il n'y avait pas que de bonnes nouvelles.

Le chiffres d'affaires des activités de la division Surface, qui comprend la tablette pro Surface, le Surface book et l'ordinateur de bureau Surface Studio, a chuté de 26%, soit une baisse de 285 millions de dollars, par rapport à la même période en 2016. 

Microsoft impute cette baisse à "des prix de plus en plus concurrentiels dans la catégorie ordinateur portable convertible et aux dynamiques de fin de cycle de produits."

De toute évidence, ce n'est pas une super bonne nouvelle pour la division Surface. Mais bizarrement, ça l'est pour Microsoft. 

"La concurrence des prix de plus en plus importante" signifie juste que d'autres fabricants sont en train de construire leurs propres ordinateurs portables convertibles en tablette haut de gamme à la façon de Surface, et de les vendre moins cher que les modèles originaux produits par Microsoft.

Cela aurait été un problème si, comme Apple, Microsoft était une entreprise de matériel informatique. Mais l'intérêt premier des produits Surface était de faire en sorte que les fabricants de PC fabriquent des ordinateurs et des tablettes Windows équipés d'un écran tactile et d'un stylet plus agréables pour l'utilisateur. 

Microsoft Surface Pro 4. Microsoft

Donc si tous les fabricants de PC sont en train de fabriquer des ordinateurs Windows pouvant rivaliser avec la Surface, encore une fois, c'est une mauvaise nouvelle pour les activités de la division Surface, mais une bonne nouvelle pour Windows. 

Etant donné le rétrécissement de la taille du marché du PC, Windows se bat contre les Macs d'Apple pour obtenir une plus grosse part d'un gâteau désormais plus petit — et ses tactiques semblent marcher.

Apple ne se repose pas sur ses lauriers, en présentant sa tablette iPad Pro comme un PC portable alternatif, en essayant d'utiliser le même argument de vente que celui du Surface Pro. Cependant, les utilisateurs n'ont pas tout à fait suivi le mouvement. Il manque encore à l'iPad certaines fonctionnalités pour pouvoir remplacer un ordinateur portable

Concernant les "dynamiques de fin de cycle de produits", cela pourrait faire référence au fait que la tablette Surface Pro 4 est déjà sortie il y a plus d'un an et demi, ce qui pourrait suggérer la sortie possible d'un Surface Pro 5 prochainement

Pendant ce temps, Microsoft organise un événement à New York le 2 mai prochain. Et même s'il est peu probable que le Surface Pro 5 y fasse une apparition, attendez-vous à des mises à jour de la façade des ordinateurs de Microsoft.

Version originale: Matt Weinberger/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le patron de Google vient d'expliquer comment il gagnera de l'argent avec Maps — et ça ressemble fort à plus de pub

VIDEO: Voici le geyser islandais le plus actif au monde — il projette de l'eau à plus de 30 mètres de haut