Monoprix vend des 'objets coquins' dans deux magasins à Paris

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Monoprix vend des 'objets coquins' dans deux magasins à Paris
Un magasin de l'enseigne Monoprix dans le 17ème arrondissement à Paris. © Business Insider France/Claire Sicard

Huiles de massage, jeux érotiques, gels intimes ou encore sextoys : ce sont les nouveaux produits que vous pourrez trouver en faisant vos courses dans deux magasins Monoprix à Paris. L'enseigne a installé un espace dédié au plaisir avec des "objets coquins" dans deux magasins parisiens, à Montparnasse dans le 14ème arrondissement et aux Abbesses dans le 18ème, comme l'explique Le Parisien. Installés au milieu des rayons parfums et cosmétiques, ces corners ont été créés en partenariat avec la marque "Passage du Désir", spécialiste des accessoires érotiques qui possède huit boutiques à Paris, Lille, Nantes et Marseille.

Monoprix a vu dans les confinements à répétition de ces derniers mois liés une chance de développement sur ce type d'articles. « On s’est dit qu’être coincés chez soi pouvait aussi être une opportunité", explique Maguelone Paré, directrice concept et innovation de Monoprix. "Il y a désormais une vision plus fraîche et moins taboue de cette catégorie de produits », précise-t-elle au Parisien. Si certains articles de ce type existaient déjà en magasin, ils étaient jusqu'ici peu nombreux et plutôt discrets, et on pouvait les trouver en général vers les préservatifs, au sein du rayon hygiène.

À lire aussi — Carrefour, Monoprix... Ces enseignes s'allient avec Too Good To Go pour écouler leurs stocks de produits de fêtes

"On est né sur l'idée que ces produits pouvaient être des objets de consommation courante et qu'ils devaient sortir des ghettos où ils étaient vendus", assure Patrick Pruvot, fondateur de la marque Passage du Désir. "Les trouver dans un magasin aussi grand public participe à leur banalisation", se réjouit-il. Depuis la création de ces deux corners dans les magasins parisiens de Monoprix, une petite dizaine de produits est vendue au quotidien dans chaque point de vente. De quoi donner l'envie à Monoprix de proposer ces produits dans d'autres magasins de l'enseigne ?

À lire aussi — Monoprix va déployer des 'stations-service' pour vélos devant ses magasins en centre-ville

Découvrir plus d'articles sur :