Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Morgan Stanley estime que le smartphone Pixel rapportera près de $4 Mds à Google

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Morgan Stanley estime que le smartphone Pixel rapportera près de $4 Mds à Google
© REUTERS/Beck Diefenbach

La banque Morgan Stanley estime que le nouveau smartphone de Google, le Pixel, génèrera 3,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour l'entreprise en 2017.

Cette estimation se base sur l'hypothèse que Google vendra autour de 5 à 6 millions de Pixel l'an prochain, pour un prix de vente au détail oscillant entre 649 et 869 dollars.

La banque anticipe aussi que Google vendra 3 millions de Pixel au dernier trimestre 2016, engrangeant 2 milliards de dollars de recettes.

A titre de comparaison, Apple a vendu 212 millions d'iPhones sur son exercice 2016, pour un chiffre d'affaires de 137 milliards de dollars. Sur le seul dernier trimestre de son exercice fiscal, Apple a écoulé 45,5 millions d'iPhones et généré 28 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

La note de Morgan Stanley estime aussi que le Pixel sera moitié moins rentable pour Google que l'iPhone ne l'est pour Apple, en raison de coûts matériels plus élevés.

Le Pixel génèrera une marge brute de 22 à 25%, dit la note, selon les modèles. La marge brute d'un iPhone 7, elle, se situe autour de 41%, en net recul par rapport aux 57,7% en 2009.

Mais Google profitera du Pixel bien au-delà des ventes d'iPhone elles-même, notent les analystes de Morgan Stanley, qui parient sur la "monétisation d'utilisateurs Android."

Les gens dépensent trois fois plus d'argent sur les applications iOS que sur les applis Android, mais certaines fonctionnalités du Pixel lui permettront de combler cet écart, d'après les analystes de la banque.

REUTERS/Beck Diefenbach

Les fonctionnalités propres à Pixel, comme Google Assistant, la caméra de Pixel, et Daydream (le masque de réalité virtuelle de Google qui est compatible avec le Pixel), ainsi que l'intégration plus approfondie des appli, plus de présence d'Android Pay, et une plus grande puissance de calcul comparée à d'autres terminaux Android, devrait à terme amener les utilisateurs à dépenser plus d'argent sur Android selon la note.

Les analystes de Morgan Stanley prédisent aussi que ces fonctionnalités pourraient avoir un impact positif sur la monétisation du search mobile sur Google, dans la mesure où les annonceurs voudront cibler les consommateurs qui passent le plus de temps sur leur smartphone.

Version originale: Hannah Roberts/Business Insider UK

Découvrir plus d'articles sur :