Morgan Stanley a annoncé des résultats meilleurs que prévu dans un environnement de trading 'moins porteur'

Le "charging bull" dans le quartier des affaires de NYC. Flickr/CC/Sam Valadi

Morgan Stanley a publié ce mercredi 19 juillet 2017 des résultats supérieurs aux estimations de Wall Street, grâce à ses activités de banque d'investissement et de gestion de fortune, et ce malgré un environnement de trading moins porteur.

Au T2 (avril-juin), le bénéfice part du groupe est ressorti en hausse de 11,4%, s'établissant à 1,50 milliard de dollars (1,37 milliard d'euros), contre 1,43 milliard de dollars un an auparavant.

Le bénéfice par action a quant à lui progressé à 87 cents, contre 75 cents, battant nettement les estimations des analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S, qui tablaient sur 76 cents.

"Nos résultats du deuxième trimestre ont démontré la résilience de notre franchise dans un environnement de trading moins porteur", a déclaré James Gorman, DG de la sixième banque américaine par les actifs.

Ce deuxième trimestre a été difficile pour le trading obligataire en raison de la faible volatilité sur les marchés et des comparatifs de l'an dernier quand les volumes s'étaient envolés avec le référendum britannique sur le Brexit.

Ces résultats trimestriels solides ont porté le titre à l'ouverture de la bourse de New York. Ce mercredi, vers 16h40 (heure française), l'action Morgan Stanley gagnait 3,04% à 46,51 dollars.

Le titre Morgan Stanley mercredi 19 juillet 2017 vers 10h40 (heure locale) à la bourse de New York. Investing.com

Voici les principaux résultats de Morgan Stanley au T2: 

  • Le produit net bancaire a atteint 9,5 milliards de dollars, contre 8,9 milliards un an auparavant et un consensus de 9,09 milliards.
  • L'activité de la gestion de fortune a réalisé un produit net bancaire en hausse de 8,9% à 4,15 milliards de dollars, soit son meilleur trimestre depuis plus de trois ans, avec une marge avant-impôt de 25%, conforme à l'objectif fixé par le DG James Gorman.
  • Le revenu du trading a reculé d'environ 3%, et de 4,5% pour le seul trading obligataire, soit un recul modeste par rapport à la chute de 40% des revenus obligataires annoncée par son principal concurrent Goldman Sachs.
  • Le revenu du trading actions, activité où la banque est traditionnellement forte, a atteint 2,2 milliards de dollars contre 2,1 milliards un an plus tôt.
  • Le rendement des capitaux propres, mesure de profitabilité, est ressorti à 9,1%, dans la fourchette cible de 9-11% fixée pour 2017.
  • Les dépenses de Morgan Stanley ont augmenté de 6,8% à 6,86 milliards de dollars, bien que la banque ait pour objectif de les réduire d'un milliard dans le courant de l'année.

Morgan Stanley a été la dernière banque américaine à faire état de ses comptes du T2, après les résultats trimestriels solides publiés par ses confrères JP Morgan ou Bank of America notamment.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les traders de Goldman Sachs n’ont pas fait assez d'argent ce trimestre — l’action chute en bourse

VIDEO: Voici comment Usain Bolt gagne et dépense ses millions de dollars