Morgan Stanley dit que le prix réel du bitcoin pourrait être de zéro

Le prix du bitcoin, à 8h30, le 24 décembre, après une semaine instable. Markets Insider

  • Même après une semaine difficile, le bitcoin s'échange autour de 14.000 à 15.000 dollars. 
  • Une récente note de recherche de Morgan Stanley indique à quel point il est difficile de justifier cette valorisation. 
  • La rareté des personnes prêtes à l'accepter comme moyen de paiement indique que sa valeur réelle pourrait bien être proche de néant.

L'analyste de Morgan Stanley James Faucette et son équipe ont envoyé une note de recherche à leurs clients il y a quelques jours suggérant que la valeur réelle du bitcoin pourrait être de... 0. 

Cela signifie bien zéro dollar. (Le bitcoin avait une valeur de 14.000 dollars au moment de l'écriture du papier).

La note (intitulée "Bitcoin decrypted") n'a pas donné de prix cible pour le bitcoin.

Mais dans une partie intitulée "Attempts to Value Bitcoin" ("Tentatives de Valorisation du Bitcoin") Faucette décrit pourquoi il est si difficile d'attribuer une valeur à la crypto-monnaie. Ce n'est pas comme une devise, ce n'est pas comme l'or et il y a eu des difficultés à la mesurer. Il conclut: 

• Question très difficile à laquelle répondre, mais certain points sont à prendre en compte. 

• Le bitcoin peut-il être valorisé comme une monnaie? Non. Il n'y a pas de taux d'intérêt associé au bitcoin.

• Comme l'or numérique? Peut-être. Il ne possède pas d'utilité intrinsèque comme l'or en électronique ou en bijouterie. Mais les investisseurs semblent lui attribuer une certaine valeur. 

• Est-ce un réseau de paiement? Oui, mais il est difficile de le mesurer et il ne facture pas de frais de transaction.

• Le volume moyen quotidien d'opérations en bitcoin est de 3 milliards de dollars (sur les 30 derniers jours) contre 5400 milliards de dollars sur le Forex.

• Est. <300 millions de dollars en volume d'achat quotidien contre 17 milliards de dollars pour Visa.

Faucette a appuyé son argument avec ce graphique montrant les commerçants en ligne qui acceptent le bitcoin, intitulé "Virtually no acceptance, and shrinking" ("Quasiment pas d'acceptation et en diminution"):

C'est certainement le graphique bitcoin le plus triste jamais vu. Morgan Stanley

"Si personne n'accepte la technologie pour les paiements alors la valeur serait de 0," suggère Faucette. 

Bien entendu, même si le bitcoin ne peut être utilisé pour acheter des biens, il peut quand même être en grande partie échangé contre de la monnaie fiduciaire. 

Version originale: Jim Edwards/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le bitcoin pourrait déclencher la prochaine crise financière

VIDEO: Voici l'Alpine Soccer — cette variante du football se joue dans les pentes les plus raides d'Autriche