Mounir Mahjoubi assure qu'Amazon a détruit '7 900 emplois' en 2018

Mounir Mahjoubi, en 2017. Cybermalveillance.gouv.fr/Flickr

Mounir Mahjoubi contre Amazon, acte 4. Depuis un an, le député LREM du 19ème arrondissement de Paris, et ancien secrétaire d'Etat au numérique, multiplie les attaques contre le géant de la distribution et sur plusieurs fronts : fiscalité, relation avec les PME françaises, conditions de travail et emploi. Dans une nouvelle note à laquelle France Info a eu accès, Mounir Mahjoubi estime qu'Amazon a participé à la destruction de 7 900 emplois en France en 2018. Pour arriver à ce nombre, Mounir Mahjoubi explique qu'il a déduit les embauches d'Amazon et des vendeurs tiers (12 337 emplois créés) aux suppressions d'emplois dans le commerce physique "à cause des activités du site d'achat "(20 239 emplois perdus). 

Pour un emploi créé chez Amazon, le commerce de proximité perdrait 2,2 emplois résume la note. Pour expliquer ce phénomène, Mounir Majhoubi cite pêle-mêle une productivité "élevée", "des pratiques managériales contestées", "une automatisation poussée" — autant de méthodes auxquelles des magasins indépendants ou plus petits ne peuvent répondre selon lui. Il calcule qu'un salarié Amazon "supporte un chiffre d’affaires d'environ 600 000 euros" contre "270 000 euros" pour un salarié de commerce de proximité, selon la note. "Nous ne pourrons pas accepter très longtemps des acteurs qui n'ont aucun impact positif pour les consommateurs, pour les entreprises et pour le pays", avait-il prévenu en début d'année, en référence à Amazon ou Alibaba.

A lire aussi — Pour Mounir Mahjoubi, 'nous ne pourrons pas accepter très longtemps' des acteurs comme Amazon et Alibaba

Cette publication intervient une semaine avant le Black Friday, qui engendre des volumes d'achats importants sur la place de marché Amazon, et surtout à quelques semaines des fêtes de fin d'année — 20 milliards d'euros devraient être dépensés en ligne — qui représentent un pic d'activité pour Amazon. S'il n'appelle pas au boycott, Mounir Mahjoubi entend lancer un signal d'alerte aux Français pour "une diversité économique" : "Moi je dis au consommateur : décidez où ils vont, s'ils vont à l'emploi près de chez vous".

Du côté des entreprises, on s'organise aussi pour contrer l'expansion d'Amazon. Le groupe français Cdiscount, filiale de Casino, s'est allié avec d'autres sites e-commerce en Europe.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cdiscount teste avant le 'Black Friday' un emballage réutilisable 1000 fois conçu par une entreprise nantaise

VIDEO: Voici un nouveau robot japonais — une épouse virtuelle censée tenir compagnie aux célibataires du pays