Publicité

Musée, camembert, terrasse... Ces 7 choses étonnantes à savoir sur les aéroports de Roissy et d'Orly

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Musée, camembert, terrasse... Ces 7 choses étonnantes à savoir sur les aéroports de Roissy et d'Orly
Le T1 de l'aéroport de Roissy, reconnaissable à son architecture circulaire. © Groupe ADP/Photothèque
Publicité

Soixante ans pour l'un, 47 printemps pour l'autre… Les deux aéroports parisiens font partie du paysage francilien depuis des décennies. D'un simple champ d'aviation au début du XXème siècle, l'aéroport d'Orly se développe au fil des années, jusqu'à devenir "l'aéroport le plus moderne d'Europe de l'époque", lors de son inauguration officielle le 24 février 1961, raconte Air France. Treize ans plus tard, l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle est inauguré à son tour, pour accompagner la hausse du trafic et l'avènement du tourisme de masse.

Alors que les deux plateformes aéroportuaires ont accueilli plus de 100 millions de passagers en 2019 — 76,2 pour Roissy et 31,9 pour Orly — le trafic a chuté de près de 70% en 2020 (22,8 millions de passagers ont transité à Roissy, 10,8 millions à Orly). Pour l'année 2021, le groupe ADP vise un objectif "de 30 à 40% du trafic 2019 pour Paris Aéroport", selon le PDG Augustin de Romanet, lors de la présentation des résultats semestriels.

À lire aussi — Voici à quoi ressemblait un vol dans les années 1970 avec Air France

Roissy-Charles de Gaulle propose actuellement 328 destinations vers 119 pays, tandis qu'Orly dessert 128 destinations dans 48 pays. Des hectares de biodiversité au musée, du "camembert" à la vente aux enchères, voici sept choses à savoir sur les deux aéroports parisiens.

Le Terminal 1 de Roissy est surnommé le "camembert".

Groupe ADP/Photothèque

Après huit années de travaux, le Terminal 1 de Roissy-Charles de Gaulle est inauguré le 8 mars 1974 par le Premier ministre de l'époque, Pierre Messmer. Situé à 25 km au nord de Paris, le nouvel aéroport va contribuer à désengorger Orly, dont le trafic double tous les ans depuis 1950, mais aussi accompagner l'essor du tourisme. Les opérations débutent le 13 mars, lorsqu'un Boeing 747 de TWA en provenance de New York atterrit sur le tarmac.

La forme circulaire si caractéristique du T1, imaginée par l'architecte Paul Andreu, lui vaut le surnom de "camembert". La Tribune rapporte que le projet initial prévoyait de construire quatre autres terminaux de la même forme, le projet fut finalement abandonné. Le T2 est inauguré en 1982, le T3 en 1991.

Les aéroports abritent plusieurs centaines d'espèces végétales et animales.

Groupe ADP/Photothèque

Les aéroports ne sont pas que des surfaces bétonnées, des avions, des tours de contrôle, ce sont aussi des réserves de biodiversité. Le groupe ADP indique que ses trois aéroports parisiens (Roissy, Orly, le Bourget) comprennent plus de 3 000 hectares de prairies et d'espaces verts — soit la moitié de la surface des aéroports —, abritant 800 espèces végétales et animales.

Parmi les espèces emblématiques, le cèdre du Liban, bicentenaire, que l'on aperçoit le long de l'autoroute A1 en bordure de l'aéroport. Celui qui surplombait les voies du RER B a dû être abattu en 2019, en raison d'une maladie.

Orly était autrefois plus visité que la Tour Eiffel.

Groupe ADP/Photothèque

Gilbert Bécaud l'a immortalisée dans une de ses chansons : "Je m'en vais l'dimanche à Orly, sur l'aéroport, on voit s'envoler des avions pour tous les pays". La terrasse d'Orly, de laquelle il était possible d'aller regarder atterrir et décoller les avions pour quelques dizaines de centimes, était une attraction touristiques très prisée. Dans les années 1960, l'aéroport était même le monument le plus visité de France.

La terrasse fut fermée pendant près de 30 ans, après deux attentats manqués en 1975. Rouverte en 2004, elle est désormais équipée de filets et de vitres de protection.

Roissy abrite un musée.

Groupe ADP/Photothèque

Gratuit, ouvert tous les jours du premier au dernier vol du terminal, le musée de l'aéroport de Roissy a pour objectif de "promouvoir la culture artistique française sous toutes ses formes". Il est accessible pour les passagers disposant d'une carte d'embarquement et partant du terminal 2E Hall M. L'espace Musées expose des œuvres provenant de musées parisiens, des collections du Centre Pompidou, du musée Rodin, du Petit Palais ou encore du Musée des Arts décoratifs.

Les plateaux repas sont préparés dans des cuisines spéciales.

Servair

Créée en 1971 par Air France, l'entreprise de restauration aérienne (et de nettoyage cabine) Servair sert plus de 100 compagnies aériennes à travers 19 pays et 31 aéroports, et dispose de plus de 24 000 recettes. Les repas servis à bord suivent un parcours précis, de la commande des produits à leur préparation, puis la "mise en cassolette", avant le chargement des plateaux dans les trolleys et, finalement, dans l'avion. En 2019, l'entreprise servait 210 000 repas par jour.

Les lettres d'Orly ont été vendues aux enchères.

Groupe ADP/Photothèque

Elles ont accueilli les passagers pendant plus de 50 ans : les lettres d'Orly Ouest et d'Orly Sud ont été déposées en 2019 suite à des travaux de rénovation de l'aéroport et l'instauration d'un terminal unique. Neuf d'entre elles ont été "revisitées" par des artistes contemporains, puis vendues aux enchères le 28 juin 2021 par Artcurial, pour le compte de la Fondation du groupe ADP. Les 114 500 euros récoltés vont être reversés à deux associations de lutte contre l'illettrisme.

Les aéroports se visitent comme une attraction touristique.

Groupe ADP/Photothèque

Comme un monument ou un musée, les deux aéroports franciliens se visitent. Il faut pour cela contacter la Maison de l'environnement et du développement durable de Roissy ou d'Orly, afin de découvrir les différentes zones du site, ses coulisses, son histoire et son fonctionnement.

À lire aussi — Les 10 aéroports qui offrent les plus belles vues à l'atterrissage

Découvrir plus d'articles sur :