La NASA va construire un avion censé franchir le mur du son sans faire de 'bang' pour 2021 — voici ce que l'on sait sur ce descendant du Concorde

NASA

  • La NASA a annoncé cette semaine avoir signé un contrat de 247,5 millions de dollars avec le groupe aéronautique américain Lockheed Martin pour fabriquer un avion supersonique, qui pourrait décoller dans trois ans. 
  • Cet avion est censé franchir le mur du son, sans faire de bruit, hormis celui "d'une porte de voiture qui se ferme", a précisé la NASA. 
  • L'agence spatiale américaine relance ainsi la bataille des avions supersoniques, après le retrait du Concorde en novembre 2003. 

La NASA a annoncé cette semaine la signature d'un contrat de 247,5 millions de dollars avec le groupe aéronautique américain Lockheed Martin pour concevoir, construire et tester un nouvel appareil censé franchir le mur du son. Ce nouvel "X-Plane" pourrait décoller en 2021, rapporte Wired.

Dans une vidéo, l'agence spatiale américaine donne un aperçu de cet avion supersonique dernier cri, qui a un nez semblable au Concorde — l'avion supersonique mythique qui a arrêté de voler en novembre 2003. 

La principale avancée technologique de ce nouvel avion, c'est qu'il est censé franchir le mur du son, sans faire de "bang", ce bruit si caractéristique et bruyant des engins supersoniques. 

La NASA vise 2021 pour effectuer ses premiers vols de jets d'affaires mais n'envisage pas d'avion commercial avant 2035. Ce type de vols est actuellement interdit au-dessus du territoire américain depuis 1973. 

Voici ce que l'on sait sur cet avion supersonique censé franchir le mur du son, sans faire de "bang".

Sur la vidéo de démo, on peut voir que l'avion a la forme d'un stylet au nez allongé — à l'image du Concorde —, avec des ailes de canard devant le cockpit et deux ailes delta à angle très aigu.

NASA

La NASA a affirmé que l'avion devrait franchir le mur du son et voler à environ 1560Km/h. Il devrait être "silencieux" et faire "le bruit d'une porte de voiture qui se ferme", soit environ 75 décibels de niveau de bruit perçu.

"L'avion survolera plus doucement certaines villes américaines sélectionnées et nous demanderons aux habitants de nous informer de ce qu'ils entendront", a expliqué Jaiwon Shin, de la NASA.

Ce projet "pourrait ouvrir un nouveau marché aux compagnies américaines pour construire des des avions commerciaux plus rapides, créer des emplois et diviser par deux la durée de la traversée des Etats-Unis d'une côte à l'autre", a indiqué la NASA. 

Pixabay

La NASA a 2021 comme objectif pour effectuer ses premiers vols de jets d'affaires mais n'envisage pas d'avion commercial avant 2035. Ce type de vols étant actuellement interdit au-dessus du territoire américain depuis 1973.

NASA

Cet "X-plane" n'est pas le seul en conception. Virgin Galactic et Spike Aerospace sont aussi dans la course. Jaiwon Shin, à la tête de la recherche aéronautique à la NASA, a déclaré à Wired que "ce X-Plane constitue une étape cruciale vers un avenir très prometteur", ajoutant que "les gens qui bénéficieront de vols supersoniques, silencieux et aborables à l'avenir diront que tout a commencé ce 3 avril 2018".

Boom Supersonic de Virgin Galactic 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le ventre du mastodonte militaire d'Airbus, capable de transporter plus d'une centaine de parachutistes, des chars ou encore des hélicoptères, est ouvert au public près de Toulouse

VIDEO: Une chercheuse spécialiste du sport déconseille l'exercice le plus répandu pour travailler ses abdos