Cette image de la Nasa montre la planète Mars. NASA via AP

  • Les scientifiques de la NASA ont découvert huit exemples de glace exposée sur la surface martienne. 
  • Alors que les scientifiques savaient depuis un moment que des couches de glace se trouvaient sous la surface de Mars, il s'agit là de la première fois où ils découvrent de la glace exposée et facilement accessible. 
  • Cette glace pourrait "changer la donne" concernant le projet d'exploration de la planète et son éventuelle colonisation. 

Il y aurait une source majeure d'eau potable facilement accessible sur la planète Mars, selon une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique "Science".

En utilisant les images prises par la sonde spatiale de la NASA, baptisée "Mars Reconnaissance Orbiter" qui est en orbite autour de la planète rouge depuis 2006, les scientifiques qui travaillent avec l'agence spatiale américaine ont découvert des couches de glace qui sont relativement pures et en partie exposées sur la surface martienne. 

Les scientifiques savaient depuis un moment que sous la surface de Mars, il existait d'importants dépôts de glace sur ses pôles glacés. Mais ils n'avaient jamais vu de la glace exposée dans d'autres parties de la surface de la planète. Les dépôts de glace qui viennent d'être découverts sont d'épaisses couches qui se trouvent sous la surface de Mars et une partie de ces couches est exposée dans huit sites, sur des pentes raides hautes de 100 mètres.

Shane Byrne, planétologue à l'Université d'Arizona et l'un des auteurs de l'étude, a dit à Reuters que la découverte pourrait "changer la donne" pour l'exploration de la planète Mars. 

"Ici, nous avons ce que nous pensons être de la glace d'eau pure enfouie juste en-dessous de la surface. On n'a pas besoin d'une solution high-tech pour aller la récolter", a dit Byrne. "Vous prenez un seau et une pelle et vous récoltez tout simplement autant d'eau que vous en avez besoin." 

Les scientifiques pensent que la glace est en fait de la neige consolidée qui a été déposée assez récemment sur l'échelle géologique. 

Coupe transversale d'une épaisse couche de glace souterraine se trouve exposée sur une pente raide qui apparaît en bleu sur cette image. NASA/JPL-Caltech/UA/USGS/Handout

Les portions de glace exposées sont situées à des latitudes moyennes où les températures sont un peu plus douces pour les humains et les robots également. Les autres portions de glace qui existent à ces latitudes sont recouvertes par des couches de poussière martienne ou par du régolite. 

Ces couches de roches molles rendent la couche souterraine de glace extrêmement difficile d'accès, a dit à Reuters Colin Dundas, l'auteur principal de l'étude et géologue au Geological Survey’s Astrogeology Science Center. 

"Des idées ont été précédemment suggérées pour extraire de l'eau utilisable par l'homme sur Mars, soit de l'extraire depuis l'atmosphère très sèche de la planète ou de casser les roches qui contiennent de l'eau", a dit Byrne. 

Mais ces toutes dernières découvertes, qui rendent l'eau beaucoup plus accessible, pourraient permettre de s'installer de façon plus permanente sur Mars — ou du moins d'effectuer des missions futures pour étudier la planète. 

Version originale: Jeremy Berke/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 'Elon Musk pousse tous les autres à aller de l'avant': On a parlé à la chercheuse de la Nasa qui prépare les futures missions sur Mars

VIDEO: Cette gigantesque balançoire vous fait virevolter à plus de 395 mètres de hauteur au-dessus d’un canyon — c’est terrifiant