La ferme photovoltaïque de Neoen à Horsndale en Australie et la plus grande batterie du monde de Tesla. YouTube/Floodlight Media

Neoen, producteur indépendant d'énergies renouvelables, a réussi son introduction en Bourse mardi 16 octobre à Paris qui porte la capitalisation de l'entreprise à 1,4 milliard d'euros.

Le prix de l'offre a été fixé à 16,50 euros par action — la fourchette basse — et l'opération permet à Neoen de lever environ 450 millions d'euros par l'émission d'actions nouvelles qui seront destinées à financer la poursuite de sa croissance.

L'équivalent de 178 millions d'euros d'actions existantes ont aussi été émises.

"Neoen devient ainsi la première licorne française des énergies renouvelables à se coter et réalise simultanément et de très loin la plus importante levée de fonds des 16 derniers mois sur Euronext Paris", explique Xavier Barbaro, le PDG de Neoen, cité dans un communiqué.

Depuis le début de l'année, il y eu 17 autres introductions en Bourse à Paris — mais aucune n'a dépassé les 100 millions d'euros, selon BFM Business.

"L'offre a recueilli un vif succès auprès d'une population élargie d'investisseurs français et internationaux et a été largement souscrite malgré un contexte de marché agité, constituant une base d'actionnaires de grande qualité", souligne Neoen dans un communiqué.

Cet apport financier doit lui permettre de réaliser son programme d'investissement et d'atteindre, à fin 2021, une capacité d'exploitation et de construction d’au moins cinq gigawatts, contre deux gigawatts aujourd'hui.

Détenue par Impala, holding de l'homme d'affaires français Jacques Veyrat, Neoen travaille notamment pour Google et Tesla.

Neoen a signé un contrat de vente d'électricité verte avec Google qui achètera 100% de l'électricité verte qui sera produite par le parc éolien de Hedet en Finlande. Pour Tesla, Neoen a fourni le parc éolien pour générer l'énergie nécessaire à la construction de la plus grande batterie lithium-ion au monde en Australie.

A l'issue de l'offre, et avant exercice de l'option de surallocation, l'actionnariat de Neoen est composé comme suit:

  • Impala: 51,2%
  • Flottant: 24%
  • Fonds stratégique de participation (FSP): 7,5%. Le FSP est géré par le groupe Edmond de Rothschild et regroupe sept assureurs majeurs en France (BNP Paribas Cardif, CNP Assurances, Crédit Agricole Assurances, SOGECAP (Société Générale Insurance), Groupama, Natixis Assurances et Suravenir)
  • Bpifrance: 7,1%
  • Omnes Capital: 5%
  • Salariés et management: 5,2%

Le début des négociations des actions sur le marché réglementé d'Euronext Paris est prévu ce 17 octobre 2019 sous la forme de promesses d'actions.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous présente les entreprises françaises qui travaillent sur les nombreux projets d'Elon Musk

VIDEO: Les végans ne peuvent pas boire tous les vins — voici pourquoi