Un professeur de Harvard explique quelles attitudes adopter pour accéder au bonheur

Se jeter à l'eau est une attitude recommandée par le professeur Tal Ben-Shahar pour être plus heureux. REUTERS/Aaron Bunch

Vous vous mettez systématiquement en colère, vous êtes en permanence sur la défensive ou vous exigez la perfection? Voici trois exemples d’attitudes qui pourraient bien vous empêcher d’accéder au bonheur. Tal Ben-Shahar, professeur de psychologie positive donne des cours de bonheur à Harvard et nous donne ses clés afin de vivre mieux.

1. Etre ouvert à l’émerveillement

Regardez-vous par la fenêtre lorsque vous traversez la ville en bus? "Non, c’est toujours la même chose, pourquoi regarder?" Détrompez-vous. Un trajet en bus est toujours différent. Le ciel, les nuages, les gens dehors, les activités qui se déroulent tout autour de vous. Prendre la peine de regarder et de s’émerveiller est une question de choix, mais un choix qui vous fera redécouvrir le monde dans lequel vous vivez.

2. Avoir l’air fier et assuré

La façon dont vous vous tenez influence l’image que vous avez de vous-même et celle que les autres auront de vous. Se traîner, tête baissée et dos voûté, montre un manque d’énergie ainsi qu’un manque de confiance en soi. Alors: tête haute, épaules baissées et décontractées s’il-vous-plait!

3. Pardonner

D’accord, il/elle vous a fait du tort. Mais ressasser les vieilles rancoeurs et les histoires badantes c’est se faire du mal à soi-même. Il vaut mieux passer à autre chose et se concentrer sur le futur.

4. Se jeter à l’eau

Fini la procrastination. Tout le monde le sait, elle est néfaste, et pourtant plus de 70% des étudiants admettent qu’ils sont avant tout des êtres de procrastination. Alors, debout là-dedans, fini Netflix et la PlayStation, quand il faut y aller, faut y aller!

Lire la suite sur NEON. Suivre NEON sur Twitter et Facebook

Neon #52 en kiosque

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette auteure a tiré un livre de ses années passées en startup car 'il y avait toujours un truc hallucinant'

Cette vidéo haletante d'un lézard qui se bat contre une horde de serpents est devenue virale