Nestlé, BNP Paribas... Les 10 entreprises qui ont versé le plus d'argent à leurs actionnaires lors de ce nouveau trimestre record

Il pleut de l'argent sur les actionnaires. Youtube/FatJoeVEVO

Les dividendes n'en finissent pas de battre des records. Au deuxième trimestre de l'année, ils ont atteint le montant total de 513,8 milliards de dollars (462,7 milliards d'euros) à travers le monde, en progression de 1,1% selon le gérant de fonds britannique Janus Henderson. C'est un plus haut jamais atteint à cette période de l'année. Toutefois, par rapport à la hausse de 7,8% affichée au premier trimestre et de 9,3% sur l'ensemble de l'année 2018, la croissance des sommes accordées aux actionnaires ralentit. 

Les versements ont même diminué de 5,3% au deuxième trimestre en Europe (hors Royaume-Uni), à 169,5 milliards de dollars, en raison notamment de l'impact des effets de change. Ajusté des dividendes extraordinaires, des fluctuations des monnaies et des changements de date de paiements, les dividendes ont toutefois augmenté de 2,6% sur le Vieux Continent aux mois d'avril, mai et juin, période la plus importante pour les dividendes européens.  

Ils ont même progressé de 3,1% au total en France, pays où les plus fortes sommes ont été distribuées — 51 milliards de dollars en tout, loin devant l'Allemagne et ses 38,5 milliards de dividendes. Au Royaume-Uni, les montants octroyés ont augmenté de 8,6%, à 35 milliards de dollars. Les actionnaires ont notamment bénéficié de l'important dividende extraordinaire de la société minière Rio Tinto, découlant de la cession de ses actifs de cuivre et de charbon. 

Au niveau mondial, Janus Henderson anticipe toujours une hausse annuelle de 4,2% en 2019, à 1 430 milliards de dollars au total. En attendant de tirer le bilan de l'année, voici les dix multinationales qui ont versé le plus de dividendes au deuxième trimestre. Le secteur financier se trouve particulièrement bien représenté dans ce classement, qui compte également trois groupes français. 

10. Total (France) — 3,82 Mds $

REUTERS/Charles Platiau

9. Intesa Sanpaolo (Italie) — 3,85 Mds $

Siège la banque italienne à Turin. Wikimedia Commons/Uccio

8. Daimler (Allemagne) — 3,89 Mds $

Camions du constructeur allemand Mercedes-Benz, appartenant à Daimler, exposés lors du salon de l'automobile d'Hanovre, en Allemagne, le 19 septembre 2018. REUTERS/Fabian Bimmer

6 ex aequo. HSBC (Royaume-Uni) — 4,21 Mds $

Une banque HSBC dans le quartier des affaires à New York, aux Etats-Unis, le 7 août 2019. REUTERS/Brendan McDermid

6 ex aequo. BNP Paribas (France) — 4,21 Mds $

Jean-Laurent Bonnafé, directeur général de BNP Paribas. REUTERS/Philippe Wojazer

5. Allianz SE (Allemagne) — 4,29 Mds $

Le logo de l'assureur allemand Allianz SE, visible sur le bâtiment de l'entreprise à Puteaux, près de Paris, le 14 mai 2018. REUTERS/Charles Platiau

4. Sanofi (France) — 4,31 Mds $

3. Sberbank (Russie) — 5,47 Mds $

Le patron de Sberbank, German Gref, au Forum économique mondial de Saint-Pétersbourg, en Russie, le 24 mai 2018. REUTERS/Sergei Karpukhin

2. Nestlé (Suisse) — 7,43 Mds $

Nestlé commence à vendre à Starbucks des capsules de café sous la marque de la chaîne américaine, dans le cadre d'un partenariat en Chine. Shanghai, le 8 août 2019. REUTERS / Aly Song

1. Rio Tinto (Australie/Royaume-Uni) — 7,63 Mds $

Les locaux de la société minière Rio Tinto à Perth, en Australie. REUTERS/David Gray

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Shell, Apple... Les 15 entreprises qui ont versé le plus de dividendes lors de ce 1er trimestre record

VIDEO: Voici les Mermaid Toasts — des tartines aux couleurs féériques faites à base de concombres pailletés et Nutella