L'action du groupe agroalimentaire suisse a ouvert en forte hausse ce lundi matin, à près de 4%, à 85,38 euros, après l'entrée au capital du fonds américain Third Point, propriété de l'investisseur Daniel Loeb, qui avait déjà lancé des offensives ces dernières années chez Sony et chez Yahoo.

Le fonds d'investissement Third Point a annoncé dimanche une prise de participation de plus de 1% dans Nestlé.  D'une valeur de 3,28 milliards de francs suisses (3,02 milliards d'euros), c'est la participation la plus importante jamais acquise par le fonds d'investissement.

Elle ferait de Third Point le huitième actionnaire du géant de l'alimentaire, selon des données de Thomson Reuters.

Third Point a invité le géant agroalimentaire à améliorer sa marge, à lancer un programme de rachat d'actions et à se séparer d'activités non-stratégiques.

Ainsi, il préconise la vente de la participation de 23% détenue par Nestlé dans L'Oréal.

A la Bourse de Paris, L'Oréal gagne 4,09% à 195,80 euros après avoir lui aussi atteint un plus haut, à 196,30 euros.

Des discussions productives ont déjà eu lieu entre l'investisseur et la direction de Nestlé, poursuit le fonds spéculatif, qui ajoute que Nestlé doit se fixer pour objectif officiel une marge de 18% à 20% d'ici 2020 de manière à améliorer la productivité.

Mark Schneider, transfuge du groupe de santé allemand Fresenius, tente de relancer la croissance de Nestlé, qu'il dirige depuis janvier. Le géant suisse est exposé à un ralentissement des marchés émergents, à une baisse des prix dans les marchés développés et aux nouvelles exigences des consommateurs qui veulent des produits plus sains et plus frais.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tesla chercherait à créer son propre service de musique en streaming

VIDEO: Cette entreprise norvégienne veut en finir avec le transport de marchandises par camion grâce à un nouveau prototype de bateau électrique et autonome