Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Netflix a affiché un message d'erreur chez de nombreux utilisateurs pour le lancement de 'La Casa de papel'

Netflix a affiché un message d'erreur chez de nombreux utilisateurs pour le lancement de 'La Casa de papel'
© Capture d'écran Netflix

Il semblerait que les serveurs de Netflix n'étaient pas prêts à absorber l'afflux de connexions pour le lancement de la partie 4 de "La Casa de papel". La série espagnole est de retour ce vendredi 3 avril, et de nombreux utilisateurs rapportent sur Twitter qu'un message d'erreur s'affiche lorsqu'ils essaient d'accéder au service. Un bug également repéré par BFMTV, qui indique que le code affiché, "NSES-504", signale une saturation des serveurs. Le nombre de pannes signalées auprès du site DownDetector a explosé peu après 9h du matin, heure à laquelle les épisodes ont été mis en ligne.

"La Casa de papel" était un des plus gros succès de la plateforme en 2019 en France et, avec le confinement de la population dans la plupart des pays européens, l'utilisation des services de streaming explose. En mars, le cabinet Apptopia a constaté une hausse de 30% des sessions sur les services de divertissement à l'échelle mondiale. Les grandes plateformes de diffusion vidéo, dont Netflix, Amazon Prime, et YouTube, ont annoncé des mesures pour réduire leur consommation de bande passante dès le début du confinement. Mais il semblerait qu'elles n'aient pas suffit pour une matinée exceptionnelle comme ce vendredi.

Comme le montre cette carte des pannes signalées à DownDetector, le problème semble concentré sur l'Europe :

Capture d'écran DownDetector

Quant au graphique ci-dessous, il montre que le nombre de pannes explose peu après 9h, avant de retomber. Ce qui laisse entendre que la panne serait terminée. Business Insider France n'a pas constaté de problème en essayant de regarder un épisode de "La Casa de papel" un peu avant 10h.

Capture d'écran DownDetector

A lire aussi — Netflix, Microsoft, Slack... Pourquoi ces services pourraient être les gagnants de l'après-confinement

Découvrir plus d'articles sur :